Avec un mélange de naturel, d’innocence et d’indépendance qui rappelle les premiers films d’Harmony Korine, Baby don’t cry de Jesse Dvorak, découvert à Fantasia, est une révélation. Ecrit et interprété par la jeune Zita Bai (17 ans), le film raconte le point de vue d’une adolescente d’origine chinoise vivant à Seattle. Ostracisée à l’école, étouffée par une mère possessive qui a perdu la tête et refuse de voir sa fille grandir, elle se prend d’affection pour Fox, un punk local, et apprend à vivre à travers cette relation chaotique et dysfonctionnelle dès le départ. La figure ambivalente du renard, évoquée sous des formes multiples dans le film ainsi que sur l’affiche, ressemble à une transposition inversée de l’esprit renard qui, dans la mythologie chinoise, est un personnage féminin. G.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici