[MORGAN A VU POUR VOUS] “I Love You Coiffure” de Muriel Robin

0
1106

Lundi 21 décembre 2020, TF1 diffusait I love you coiffure, un téléfilm signé Muriel Robin qui reprend les “meilleurs sketchs” de l’humoriste avec un florilège d’invités surprise. La rédaction étant partie en vacances, notre journaliste Morgan Bizet s’est dévoué, il l’a vu pour vous et pour nous. Comme convenu, c’est un chef-d’oeuvre.

C’est la vraie dernière horreur de 2020. On a cru se pincer en découvrant Muriel Robin, émue aux larmes sur les réseaux sociaux, dans un message pour remercier les bonnes audiences réalisées de son téléfilm en deux parties diffusé sur TF1, I Love You Coiffure. Mais avait-elle également vu les très nombreuses critiques le dézinguant, sur ces mêmes réseaux sociaux? Le timing est certes cocasse, mais nettement moins que l’immense gêne provoquée par cette adaptation de 15 de ses sketches “les plus fameux”, tous cousus dans un conglomérat sans queue ni tête.

Privés de cinéma en cette fin d’année, c’est vers les plateformes de streaming et la télévision que les Français se consoleront en famille. Tandis que Netflix sort une flopée de romcoms hivernales à la qualité douteuse, que Prime Video offre à ses abonnés un joyeux film de Noël fort à propos, The Lodge (rires), et que Disney + s’apprête à sauver 2020 avec Soul le 25 décembre, TF1 balance l’artillerie lourde avec ce I Love You Coiffure, première réalisation de Muriel Robin, humoriste au demeurant sympathique et actrice maison de la première chaîne française (les téléfilms à succès Marie Besnard, l’empoisonneuse et Jacqueline Sauvage: C’était lui ou moi). Derrière, mais aussi devant la caméra, la Robin incarne l’intégralité des rôles principaux, personnages phares de son répertoire humoristique, dont Liliane la coiffeuse. Tout le reste du casting est composé de 48 personnalités, allant de Jean Reno à Elie Semoun, en passant par Line Renaud, Mimie Mathy (toujours dans les bons coups la Joséphine), Nikos Aliagas, et même Pierre Arditi et Charlotte Rampling (WTF?).

Un enrobage luxueux et chic pour assurer à Muriel Robin des premiers pas réussis en tant que réalisatrice? On a bien évidemment faux. Et comble du comble, I Love You Coiffure est au-delà de tout ce qu’on pouvait espérer de pire, une torture télévisuelle incapable de faire décrocher ne serait-ce qu’un sourire à son spectateur. La Robin récite ses sketchs devant des “stars” qui ne sont soit jamais en interaction avec elle (le sketch du noir avec Vanessa Paradis est une douleur), soit se payent de grands moments de solitude (celui avec Corinne Masiero qu’on n’a toujours pas compris). Même son grand sketch de L’addition, évidemment placé à la fin, est une foirade monumentale avec Catherine Lara, Roselyne Bachelot et Yves Rénier en bouts de table, Nikos Aliagas et Laetitia Milot en placements productions TF1 et montage alterné avec un autre sketch non moins désuet (celui du répondeur ah ah!).

On ne se fera pas violence en abordant l’esthétique et la mise en scène du téléfilm, il n’y en a pas! I Love You Coiffure est encore plus plat que le plus plat des théâtres filmés. Et cette dernière donnée explique, entre autres, l’échec cuisant de cette première réalisation. Trop habituée à être seule sur scène, Muriel Robin donne ici chair aux personnages secondaires de ses spectacles, sans toutefois penser à les animer. Les 48 personnalités conviées font office de statues de cire. La star ici, c’est l’humoriste, et elle en fait des milliards de caisses pour le rappeler. Muriel Robin gesticule, hurle, pleure, lâche des borborygmes débilitants. On dirait un enfant de 6 ans hyperactif au Musée Grévin, avec en fond une musique semblable aux jingles de supermarché. Un certain goût de l’enfer.

I Love You Coiffure est visible en replay sur le site tf1.fr.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici