Le cinéma français est-il chaos? Réponse du réalisateur Bertrand Mandico

0
792

C’est un cadeau adressé aux lecteurs du chaos: une carte chaos du cinéma français où le réalisateur Bertrand Mandico dévoile les différents territoires de sa cinéphilie dans notre beau pays. A conserver précieusement (et à transmettre à ses amis les plus chers).

Dans le Chaos règne, se trouvent deux territoires:

LE CHAOS-COURT

Pour plonger les yeux entre ses vallées, on doit descendre dans les gouffres du cinéma, se pencher tout en bas de la grotte…


Une sale histoire de Jean Eustache


Concerto mécanique pour la folie de Éric Duviver


Regard sur la france de Alain Baptizet


Les maitres fous de Jean Rouch


Menilmontant de Dimitri Kirsanoff


Osidarta de Michel Jakar & Philippe Druillet


Good boys use condom de de Lucile Hadzihalilovic


Onesime dresseur d’hommes et de chevaux de Jean Durand


While the unicorn is watching me de Shanti Masud


Lettre d’un cinéaste de Jean Pierre Mocky


Silencio de F. J. Ossang


L’homme qui tousse de Christian Boltanski

LE CHAOS-LONG

Un long voyage de feu, un long travelling, le plus long jamais parcouru, le long d’un enchevêtrement mécanique ponctué d’humains hurlants. Et un carton en son coeur pour briser la bravoure et enfoncer le couteau dans le dos du cinéma bien-faisant…


Week-end de Jean Luc Godard


Themroc de Claude Faraldo


Les rencontres d’après minuit de Yann Gonzalez


La lune dans le caniveau de Jean-Jacques Beineix


Holy motors de Leos Carax


Le révélateur de Philippe Garrel


Zoo zéro de Alain Fleischer


Duelle de Jacques Rivette


Spermula de Charles Matton


La poupée de Jacques Baratier


Le coeur fou de Jean Gabriel Albicocco


Black moon de Louis Malle

LE CHAOS-INCONNU

Plus loin, se trouve le territoire inconnu, celui des films jamais-vus, objets de spéculations:


La messe dorée de Beni Montrésor


Le sourire vertical de Robert Lapoujade


Le temps de mourir de André Farwagi


Eve avait l’éclat métallique de l’été de Frank Verpillat

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici