Accueil Chaos memories

Chaos memories

[LE TRIO INFERNAL] Francis Girod, 1974

Film affreux, sale et méchant, Le Trio Infernal, premier film de Francis Girod réunissant les stars Michel Piccoli et Romy Schneider, ausculte le cadavre d’un pays au lendemain de la Première...

[MEMORIES OF MURDER] Bong Joon Ho, 2004

Une chose est sûre: après ce film, les matins n'ont plus jamais été calmes en Corée. PAR JEAN-FRANÇOIS MADAMOUR En 1986, dans la province de Gyunggi, le corps d’une jeune femme violée puis...

[LES INNOCENTS] Jack Clayton, 1961

Quelque part entre le drame Victorien et le film de fantôme, où la menace s’instille délicieusement dans un cadre prosaïque, Les Innocents, de Jack Clayton injecte avec plaisir une bonne dose...

[LES CONSPIRATEURS DU PLAISIR] Jan Švankmajer, 1996

Le Marquis de Sade, Max Ernst, Sigmund Freud, Leopold Sacher Masoch, Luis Buñuel et Bohuslav Brouk auraient donné leurs entières expertises à Jan Svankmajer: c’est ce que laissent entendre les premières...

[THE MERMAID] Stephen Chow, 2016

Sorti début 2016, The Mermaid de Stephen Chow avait battu un record historique en dépassant les 500 millions de dollars de recettes en seulement un mois d'exploitation sur le seul territoire...

[DER FAN] Eckhart Schmidt, 1982.

Rose bonbon, noir désir. L'adolescence est triste comme un morceau de Secret Service. Oh, Simone! Simone ne dort plus. Simone ne mange plus. Simone ne supporte plus son prénom, ses camarades de...

[DAYDREAM] Tetsuji Takechi, 1964

De la même manière que Jigoku, film si impressionnant pour son époque qu’il en fut oublié, DayDream est pourtant une œuvre charnière du cinéma japonais, une date marginale et essentielle, peut-être...

[LE MALIN] John Huston, 1979

Avec ce long métrage assez méconnu, John Huston confirme son statut de réalisateur illuminé. Et donc de réalisateur chaos. PAR GEOFFROY DEDENIS Tout juste démobilisé après avoir servi durant la seconde guerre mondiale,...

[PASSION] Brian de Palma, 2012

De Pulsions à Obsession, de Body Double à Snake Eyes, Brian de Palma n’a jamais pu s’empêcher de donner à (presque) toutes ses histoires la forme de mises en scène. Il...

[LE DIABLE AU CŒUR] Bernard Queysanne, 1976

En adaptant à la virgule près Un homme qui dort de George Perec, Bernard Queysanne filmait en 1974 une errance du vide dans un Paris ayant oublié que Mai 68 était...
ga('send', 'pageview');