[VOX POPULI] Top 5 chaos de Frédéric Guez

0
250

Tout le monde peut publier son top 5 sur Chaos! Vous aussi, envoyez vos 5 films chaos préférés au monde à redaction@chaosreign.fr. Sortez vos plus belles plumes, on a tous hâte de vous lire. En attendant, voici le top de notre lecteur Frédéric Guez. Sous vos applaudissements.

Histoire(s) du cinéma de Jean-Luc Godard (1988)
Le film qui a permis au cinéma de s’inventer une nouvelle grammaire, malheureusement peu reprise depuis. Godard a raison (comme d’habitude), le cinéma est mort et il n’a pas d’enfants. Par contre, maintenant on sait d’où il vient.

Une balle dans la tête de John Woo (1990)
Woo pompe Cimino, s’attaque à un monument du cinéma US des 70’s (cher à JB Thoret)… et le surclasse dans tous les domaines.

The blade de Tsui Hark (1996)
Le plus grand combat de l’histoire du cinéma. A un moment ça va tellement vite que la pellicule semble se déchirer et que même le grand Tsui semble ne plus pouvoir suivre. A voir également pour la scène de baston dans la ville avec le moine au début du film, quasiment muette mais d’une rugosité jamais égalée.

The blackout d’Abel Ferrara (1997)
Visuellement sublime mais déchirant, le film qui donne envie de vivre des chagrins d’amour et de se faire un sang d’encre dans une mer noire… ou du mauvais sang dans une mer d’encre, noire.

Sombre de Philippe Grandrieux (1998)
La plus grande promesse du cinéma Français depuis Léos Carax, même si on attend depuis que Grandrieux réitère la prouesse inaugurale de ce film charnel, sauvage et ténébreux.

Bonus: L’impasse de Brian De Palma (1993)
A la fois la suite de Scarface et son anti-thèse. On peut voir le film 100 fois, à la fin Carlito ne peut pas mourir. Tant que Carlito continuera de se faire tuer par Benny, je continuerai de voir et revoir ce film.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here