Notre lecteur Hugo Kramer nous écrit: il ne comprend les dithyrambes de Chaos pour 3 aventures de Brooke. Envoyez vos coups de coeur, coups de gueule, critiques, annonces, déclarations… à redaction@chaosreign.fr

Cher Chaos,

Face à l’engouement qui se prépare pour ces 3 aventures de Brooke (déjà vous et les Cahiers), je me permets d’être plus critique, ayant la chance d’avoir vu le film il y a plus d’un an à la Cinémathèque (en tant que Montgolfière d’or, et le film donnait vraiment envie!). En effet, mon incompréhension est totale face à l’enthousiasme que provoque cette badinerie molle aux trois histoires s’enchaînant platement.

La jeune cinéaste a vu tout Rohmer, c’est très bien, je suis très content qu’elle ait beaucoup aimé, mais c’est pas la peine de tout nous refaire avec des personnages sans épaisseur. Alors non seulement c’est du sous Rohmer, mais c’est surtout du sous sous Hong Sang-soo!!! Là où chez lui, la répétition conduit à l’épuisement, le dénuement et l’apaisement, ici on a droit à la pauvre fille et ses trois pneus crevés. Alors la cinéaste fait tout bien comme il faut (parce que ça clignote vachement In another country, faut pas me prendre pour un con), elle fait son petit puzzle qui mène vers une jolie petite fin (allez, pourquoi pas la mer est belle), mais quel ennui face à ces dialogues niais ! Rendez-moi le maître Hong et son Hotel by the river  toujours pas sorti, sachant qu’un autre arrive ! Mon amie de l’époque et moi-même étions hilares dans cette toute petite salle Et Pascal Gregory qui s’agite en anglais c’est plus possible (c’était déjà limite limite dans le très beau Frankie)…

On peut dire que c’est de la méchanceté gratuite, Chaos répond au chaos!

Avec toutes mes sympathies,

Hugo K.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici