Réalisateur du survolté Fried Barry, présenté à L’étrange Festival et au LUFF, Ryan Kruger, qui dit s’être inspiré de Starman (John Carpenter, 1984) et Bad Boy Bubby (Rolf De Heer, 1993) pour son coup d’essai, répond à notre questionnaire de Proust chaos.

Un film: Christine (John Carpenter, 1983)

Une histoire d’amour: Hors du temps (Robert Schwentke, 2009)

Un regard: Stanley Kubrick

Un acteur: Paul Newman

Une actrice: Salma Hayek

Un clown triste: Jerry Lewis

Un début: Fried Barry

Une fin: Brian Eno

Un coup de théâtre: la vie!

Un générique: Irreversible (Gaspar Noe, 2002)

Un fou rire: Bill Paxton dans Une créature de rêve (John Hughes, 1985)

Un rêve: Vanilla Sky (Cameron Crowe, 2001)

Une mort: Terminator 2: Le Jugement dernier (James Cameron, 1991)

Une scène de cul: Desperado (Robert Rodriguez, 1995)

Un artiste sous-estimé: Robert Pattinson

Un traumatisme: La mouche (David Cronenberg, 1986)

Un film français: La Haine (Mathieu Kassovitz, 1995)

Un réalisateur: Jerry Lewis!

Une bande-son: celle de Interstellar de Christopher Nolan, composée par Hans Zimmer

Un frisson: Visiteurs extraterrestres (Robert Lieberman, 1993)

Un monstre: La mouche (David Cronenberg, 1986)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici