“The Story Of My Wife”: Léa Seydoux chez la réalisatrice de “Corps et âme”

La réalisatrice Ildikó Enyedi, à qui l’on doit la fable aux accents surréalistes Mon vingtième siècle (1989) et revenue en force avec le beau Corps et âme (2017), a fini The Story Of My Wife, qui part sur le pari d’un capitaine dans un bar: à son ami, il confie qu’il épousera la première femme passant la porte. Et Léa Seydoux d’entrer dans ledit bar. La suite est ouverte à toutes les surprises. Maybe à Cannes 2020?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici