“The King of New York”: Christopher Walken, ange noir chez Abel Ferrara, enfin en Blu-ray

0
224

Deux ans avant Bad Lieutenant, ce polar urbain stylisé est sans doute l’un des plus accessibles du réalisateur Abel Ferrara. Disponible en 4K Ultra HD™ et Blu-ray™.

Frank White, un gangster, sort de prison et, parti de rien, monte un empire de la drogue à New York. Un pied dans le monde des voyous colombiens, un autre dans l’univers de la mode et des réceptions, il est traqué par des petits flics, haineux et fous d’impuissance. Mais White a une ambition secrète: devenir le roi de la ville, le bienfaiteur des hôpitaux et des œuvres sociales. Il pourrit la cité avec la poudre blanche, et désire la sauver.

De tous les films d’Abel Ferrara, The King of New York est sans doute le plus accessible, car défini par le schéma évident de l’ascension et de la chute. Dans ce film où l’on suit les déboires d’un roi de la drogue charismatique (interprété par Christopher Walken) qui joue sur deux tableaux féconds: l’arnaque et la violence, tout est organisé de manière à sublimer le mal rampant dans la nuit: un mal à l’origine des cadavres et des junkies qui jonchaient autrefois New York, du temps où Rudolph Giuliani n’était pas encore maire et où le crime organisé dominait la scène financière. Vous le savez sans doute déjà, mais The King of New York a acquis un statut culte bien après sa sortie, une fois un certain ménage moral effectué dans les esprits, et dans les rues. Le revoir aujourd’hui est fascinant, car il conjugue plusieurs nœuds impossibles à démêler de l’art de Ferrara, où l’ordre et le désordre cohabitent, et où la bienveillance à l’égard des mauvais garçons demeure centrale. Scénario de Nicholas St. John, photo de Bojan Bazelli, musique de Joe Delia. Un inévitable chef-d’œuvre, maintenant disponible en 4K.

Nouvelle restauration 4K à partir du négatif original par Arrow Films et approuvé par Abel Ferrara et Bojan Bazelli. Film en HDR Dolby Vision et HDR10.
– «Possession»: entretien avec Abel Ferrara dirigé par Nicole Brenez, historienne du cinéma et auteure de plusieurs ouvrages sur le cinéaste (HD, 28’)
– Entretien avec Augusto Caminito (20’)
– 4 bandes-annonces
– 2 spots TV

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici