Attendu comme le loup blanc puis sorti en catimini, The Beach Bum, avec Matthew McConaughey et Snoop Dogg, n’a pas bénéficié du culte de Spring Breakers, le précédent long métrage de Harmony Korine réalisé en 2012 (plus de trente millions de dollars de recettes pour un budget de 2 millions). A bien regarder, pas de quoi jeter ce 6e long métrage de Sweet Harmony aux orties.

Poète à l’esprit rebelle ayant connu son heure de gloire et la richesse, Moondog (Matthew McConaughey, sorte de Dude de The Big Lebowski en mode blondasse de Floride) n’obéit à aucune règle, sinon les siennes. Alors qu’il pensait s’être constitué un petit trésor de guerre, son butin se volatilise. Mais Moondog, écrivain constamment sous substances, est de la trempe des survivants et il renaîtra une nouvelle fois de ses cendres…

Pousser un délire psychédélique jusqu’à la frontière du céleste, sans passer par la case grotesque est un acte qui ne peut être réalisé que dans un certain état de lévitation. Euphorie des plateaux ou substances hallucinogènes, on ne saura jamais. Mais qu’il s’agisse de l’un ou de l’autre cas, le petit groupe réuni par Harmony Korine en 2017 au sud de la Floride a fait des miracles (Benoît Debie à la photo, Matthew McConaughey en clochard mondain, Jonah Hill, Snoop Dogg et Zac Efron en apôtres déguisés). Pas un morceau ne manque.

Le but était de faire quelque chose de vaguement planant, situé entre les Keys et Miami, et ressemblant à L’odyssée de l’espace mais sans Ulysse et le blabla, et avec beaucoup de drogues, aurait-on entendu hors tournage. En gros, rien à voir. Le tableau se rapproche plus d’une parenthèse cosmique au cours d’une existence dont seul Moondog semble détenir le secret. Une comédie, passant du geste de l’écriture d’un roman à celui de bruler des centaines de milliers de dollars dans la nuit. Nul doute que dans The Beach Bum, on se délecte autant des ornements que de son message profond, surgissant dans l’obscurité. A revoir d’urgence.

The Beach Bum réalisé par Harmony Korine, disponible en DVD et Blu-ray depuis le 7 juillet 2021 chez Crome Films.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici