LUCILE HADZIHALILOVIC

«Pour cause de confinement puis de tournage, je n’ai pas vu beaucoup de films récents cette année. Alors je propose un film de 1953 de Keisuke Kinoshita: La tragédie du Japon. Kinoshita est ma grande découverte de l’année et des 6 ou 7 films que j’ai vu de lui et adoré, celui-ci est peut-être le plus chaos.» L.H.

Après Innocence et Evolution, la réalisatrice Lucile Hadzihalilovic a terminé son troisième long métrage Earwig, le premier en langue anglaise avec au casting Paul Hilton, Alex Lawther et Romola Garai (la Angel de Ozon) et à la photo Jonathan Ricquebourg (La mort de Louis XIV, Shéhérazade).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici