Dans Ad Astra, le nouveau long mĂ©trage de James Gray (que l’on espĂ©rait tant Ă  Cannes), un ingĂ©nieur autiste (Brad Pitt) part Ă  la recherche de son père (Tommy Lee Jones), perdu dans l’espace vingt ans après son dĂ©part pour Neptune. Selon le rĂ©alisateur de Two Lovers, “C’est un peu comme si vous aviez Apocalypse Now et 2001, l’OdyssĂ©e de l’espace dans un grand mash-up et que vous y mettez un peu de Joseph Conrad en espĂ©rant que ce soit aussi bon”. Sortie dans les salles US prĂ©vue pour le 20 septembre. Coucou Venise, coucou Toronto.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here