La rubrique PHOTOMATON met en lumière ceux qui font le cinéma. Deuxième invité: STÉPHANE FOENKINOS.

Quelle est votre profession?
Auteur/réalisateur, et acteur très occasionnel.

Quel est votre parcours?
Prof d’anglais débauché par Jacques Doillon pour faire du casting, métier que j’ai exercé plus de 15 ans avant d’écrire et réaliser.

Sur quoi travaillez-vous actuellement?
Jalouse, long-métrage écrit et réalisé avec mon frère David avec Karin Viard, produit par Mandarin. Tournage (doigts croisés) en janvier 2017. Comédie noire assez chaos finalement.

Quel est le film et/ou le cinéaste qui vous a donné envie de faire ce métier?
Alors ex æquo: The Shop around the Corner de Ernst Lubitsch, et tout Lubitsch en général Le Dernier Métro de François Truffaut et Victor, Victoria de Blake Edwards et tout Blake Edwards tant qu’on y est.

Quel est votre meilleur souvenir professionnel?
« Hello, it’s Woody Allen. I would like to know if you’re available to work on my next project called Midnight in Paris? »

Quel est votre pire souvenir professionnel?
Des semaines de casting passionnantes pour A la merveille de Terrence Malick et ne pas trouver son nom au générique.

Citez-moi quelqu’un de bien/pro/formidable dans ce métier si cruel?
Jacques Doillon et pas seulement parce que je lui dois tout.

Ce que vous avez fait de plus chaos depuis que vous faites ce métier?
Me taper le Buffalo Show à Disneyland pour trouver des indiens d’Amérique pour JLG(odard).

A quel film ressemblera le monde de demain?
J’hésite entre Idiocracy de Mike Judge et Buffet Froid de Blier

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here