Vous aussi, vous avez collectionné les compilations DANCE MACHINE comme les compilations LA PLUS GRANDE DISCOTHÈQUE DU MONDE, écouté le HIT DES CLUBS sur Skyrock comme LES DÉBATS DE GÉRARD avec MAX sur Foune Radio et maté des clips sur M6 à en faire des nuits blanches. Vous aussi, vous avez été ado AVANT Internet. Vous aussi, vous savez DE QUOI ON PARLE: le monde so chaos de l’EURODANCE, genre maudit des années 90 qui passe pour de la vilaine soupe aux oreilles de tous et qui, pourtant, a ses irréductibles fans (dont nous faisons partie). Flashback sur PARADISIO.

Qui se souvient de Paradisio? Personne. Qui se souvient de Bailando? Tout le monde, évidemment. Même ceux qui ont honte. Oui, vous avez honte et vous devez vous faire une raison, mon enfant: vous avez dansé et même roulé du cul sur Bailando. Et vous étiez ivres… Ivres de joie, bien entendu! Sachez toutefois que les amateurs d’Eurodance ne veulent pas franchement se souvenir de Paradisio. Sujet tabou.Trop de mauvais souvenirs. Et ceux qui ne le savent pas encore seront sans doute un peu tristes d’apprendre deux choses. Dans un premier temps, que ce groupe d’Eurodance, s’il chantait en espagnol, n’en restait pas moins belge – aussi belge que les frères Dardenne. Dans un second temps que ce même groupe a fermé la marche de l’Eurodance. Après Paradisio, les compilations Arcade n’existent plus. Après Paradisio, c’est du R’N’B de merde sur NRJ et Skyrock. Après Paradisio, c’est Chanter de Florent Pagny sur Foune Radio. Après Paradisio, André Torrent, le roi du top 50 sur RTL, a pris sa retraite. Après Paradisio, le déluge.

Bien sûr, Bailando est un tube imparable que tout le monde, de 7 à 77 ans, connaît par cœur. Qui a été diffusé tout l’été 1996. Que vous avez forcément entendu jusqu’à en crever à la discoteca et que même Jackie de Jackie coiffure se passait en boucle à l’heure du pastis dans le plus prestigieux camping de la Côte d’Azur. Carton absolu sur l’autoroute des vacances, répété et re-répété dans l’autoradio de maman et papa, dans le TOP 50 d’NRJ et le Hit des Clubs sur Skyrock. Partout. En Belgique, en Finlande, en Italie, en Danemark, en Norvège, en Suède et, évidemment, en France. Alors fatalement, on danse, comme Marie dansait.

Signe distinctif: la chanteuse María Isabel García Asensio portait des perruques roses dans ses clips mais aussi lors de ses représentations scéniques dans le Hit Machine de Charly et Lulu. Si on ne doute pas une seconde qu’elle a bien dû se marrer en profitant du succès-surprise de sa ravissante connerie, elle était sans dec très en avance sur Lady Gaga qui, des années plus tard, a porté les mêmes perruques tout en se prenant pour une diva pop. De là à parler de groupe révolutionnaire au sujet de Paradisio? Non, bien sûr que non. D’autant que Paradisio est arrivé bien après les grognasses de Company B, groupe italodisco perruqué dont Paradisio s’est totalement inspiré aussi bien pour le look que pour la zique.

On notera un autre tube de Maria Isabel et ses copines: Vamos à la discoteca. Une proposition sympa, quoique empestant la sangria tiède, moins imparable que Bailando qui, lui, avait toute la force d’un tube italo disco comme Paradise Mi Amor de Vanilla (ou Lune de Miel, en fonction des sensibilités).

Deux trois changements de chanteuse fin 1998 mais rien de formidable par la suite. La fulgurance de Paradisio a été très brève. Vous serez sans doute ravis d’apprendre qu’en 2011, le groupe d’un tube était de retour sur scène pour La Tournée Des Années 1990 et fit tous les zénith de France avec Génération Dance Machine. Trois petites tournées et puis s’en vont. Parce que ça suffit comme ça.

A noter que l’on entend Bailando à la fin de L’institutrice de Nadav Lapid, film israélien merveilleusement chaos. D’ailleurs, nous avions très sérieusement demandé à Nadav si mettre Bailando à la fin d’un film n’était pas too much chaos. Il nous avait répondu, hilare: « Oh non! Au contraire! C’était pour faire comme Claire Denis. A la fin de Beau Travail, elle a mis Rythm of the night de Corona« .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici