Chaque semaine, retrouvez notre rubrique On ne peut plus rien dire 🦊. On espère que vous prendrez autant de plaisir à la lire que nous avons à la faire.

GUERRE DES ÉTOILES
☆ Pas chaos ★ Pas très chaos ★★ Un peu chaos ★★★ Assez chaos ★★★★ Très chaos Palme
👉Tableau à télécharger

  Valérie Romain Le Vern Jérémie Marchetti Théo Michel Alexis Roux Gautier Roos
«J’accuse» menacé par la censure
Smain dans Mask Singer sur TF1 ★★★
La director’s cut de Midsommar ★★ ★★★ ★★★★
Oh un remake de «Massacre à la tronçonneuse» en prépa ★★
Oh une suite au «Joker» en prépa ★★ ★★
Denisot revendique l’influence de Spielberg sur son film
Le mois sans alcool finalement annulé ★★ ★★
Le lancer de manteau de François Bayrou ★★★ ★★★ ★★★★
Bilal Hassani s’est rasé la tête ★★ ★★
Isabelle Adjani revient à la musique ★★ ★★★ ★★ ★★★★
Kanye West président des Etats-Unis en 2024 ★★★★

 

ON NE PEUT PLUS RIEN DIRE 🦊

Il ne fait plus aucun doute que nous vivons une époque formidable. Non, nous n’allons pas revenir sur la déprogrammation puis la reprogrammation de J’accuse de Roman Polanski – la collectivité Est-Ensemble a finalement renoncé, ayant manifestement compris entre deux réunions que cela s’apparentait finalement à de la censure (#pascon). Un retournement de veste qu’il est beau comme un communiqué de la SRF. Nous préférons nous focaliser sur deux affronts majeurs, étrangement passés sous silence, commis à l’égard de la Culture, la première à souffrir de tous les maux quand l’époque devient trouble. Le premier, c’est Michel Denisot qui le commet, ayant eu cette idée fofolle de passer derrière la caméra après un dîner Cannois avec les gens d’UGC, où il a commencé à raconter des anecdotes que l’on imagine à hurler de rire sur le monde de la télévision (Combien de boules noires ont été attrapées pendant toutes ces saisons de Motus? Combien était payée Maïté pour La cuisine des mousquetaires? Qui a considéré un jour que Ariane Massenet était une bonne intervieweuse?). Toc toc badaboum: v’la-ti-pa qu’à deux heures du matin, Brigitte Maccioni (Directrice Générale Adjointe du groupe UGC et Présidente d’UGC Images) lui a alors dit entre deux coupettes: «Waouh, on s’est bien marrés, mais maintenant il faut en faire un film!». Michel, nouvel arpenteur de la Croisette, était en quête de distraction et lui a répondu «Banco!». Comme le machin n’a pas du tout été présenté à la presse, sauf aux amis proches, Michel fait la tournée des popotes pour présenter son chef-d’œuvre décidé par des gens bourrés sur une terrasse à deux heures du mat. Ce qui est bien, c’est que d’une émission à l’autre, l’ancien présentateur-prompteur du Grand Journal ne ressasse pas du tout les mêmes anecdotes sur lui et le cinéma, rappelant que Maurice Pialat l’adorait et lui avait confié une scène dans Le Garçu face à un Gérard Depardieu pétomane. Ok next. Lors du fameux questionnaire cinéphile de l’émission Le Cercle sur Canal+ (émission à laquelle Valérie souhaiterait postuler, si vous pouviez faire passer le message), Mimi est interrogé sur ses goûts par le MC Augustin Trapenard qui, ça tombe bien, joue dans son machin-chef-d’œuvre-ivre aux côtés de Marc-Olivier Fogiel slurp slurp bisou et Mademoiselle Agnès slurp slurp bisou. Il y confesse, parmi ses nombreuses preuves d’amour au septième art, que Franck Dubosc, il est vraiment trop drôle et que, sacrilège, il a repris un plan de Pentagon Papers de Steven Spielberg. Parce que c’est un film sur le journalisme (Ah bon?????). Son Zénith à lui, quoi. Le deuxième enfin nous vient de TF1 et de son émission Mask’Singer où un merveilleux jury de cerveaux, composé de Anggun, Alessandra Sublet, Kev Adams et Jarry, doit deviner quel has never been danse la Macarena sous un costume de phoque. Est-ce… Christophe Castaner? Rika Zarai? Valérie Mairesse? Michel Ciment? Pour vous donner une petite idée, dans la dernière émission, surpriiiiiiiiiizzzzzeee, Smaïn, aka le pire acteur français des années 90, était caché sous un masque d’hippocampe. Évidemment, tout le monde avait oublié qui c’était, voire ne savait pas du tout qui c’était (rappelons que Kev ne savait pas qui était Marie-José Perec, Marie-Jo surgissant hilare et scary comme un ressort de son costume), mais le jury multipliait les roulements d’yeux, la bouche ouverte, la langue tirée, pour dire OH MY GOD MON DIEU MAIS NON MAIS C’EST SMAIN! après avoir lu le nom de l’humoriste s’affichant en grand sur l’écran. Le public en faisait des kilotonnes, agitant les mains, comme eux. Il faudrait faire un best-of des révélations de gros nazes grassement rémunérés sous le masque pour traduire l’état de malaise dans lequel nous plonge cette bouillie pour chats: les téléspectateurs, qui désertent à raison, s’attendaient à voir Brad Pitt sous un costume de poney, faut désormais s’attendre à tout, surtout au pire. Pourquoi pas Mimie Mathy en Godzilla, pendant qu’on y est.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici