Chaque semaine, retrouvez notre rubrique On ne peut plus rien dire 🦊. On espère que vous prendrez autant de plaisir à la lire que nous avons à la faire.

TOP3

GUERRE DES ETOILES
☆ Pas chaos ★ Pas très chaos ★★ Un peu chaos ★★★ Assez chaos ★★★★ Très chaos Palme
👉 Tableau à télécharger 

Valérie Romain Le Vern Jérémie Marchetti Théo Michel Alexis Roux Gautier Roos
Stranger Things 3 ★ ☆ ? ★★★★ ★★★★
Le chaos a enfin vu Midsommar ★★★★
L’émission 40 degrés à l’ombre, ça manque ☆ ★★★★ ★★★★ ★★★★ ★★★★ ★★★★
Plus d’un million de spectateurs pour Parasite ★★★★
Le feuilleton Abdellatif Kechiche-Ophélie Bau ★★★★ ★★★★ ★★★★ ★ ★★★★
Renaud de retour à un tournoi de pétanque ★★ ☆ ★★★★ ★★★★ ★★★
Les résultats (incertains) du Bac
☆ ☆ ★★★★ ☆ ★★★★
La saison 2019-2020 de la Cinémathèque ★★★★ ★★★★ ★★★★ ★★★★ ★★★★
Porter de tongs ★★ ★★ ★★ ★★★
Le père Fouras dans Fort Boyard ★★★★ ★★★★ ★★★★ ★★★ ★
Oh y a le tour de France!
☆ ☆ ☆ ★★ ☆ ★★★

 

ON NE PEUT PLUS RIEN DIRE 🦊
C’est le feuilleton de l’été: après Les CÅ“urs Brisés, Les yeux d’Helene, Le Château des oliviers ou encore l’affaire Benalla (l’an passé), TF1 et les glaces Häagen-Dazs sont ravis de vous présenter l’affaire Kechiche-Bau. Dans un courrier divulgué la semaine dernière par le site de L’Express, Abdellatif Kechiche écrivait à Élisabeth Tanner, l’agent de la comédienne Ophélie Bau qui joue dans son Mektoub My Love: Intermezzo, présenté en mai dans un climat apocalyptique au Festival de Cannes. Le cinéaste reprochait à celle qui préside le syndicat des agents artistiques français d’être à l’origine d’une “conspiration” visant à fédérer “à votre cause, prétendument féministe” Ophélie Bau mais également les actrices de ses précédents films, Sara Forestier, Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux. Selon Kechiche, Ophélie avait pour consigne de s’arranger pour apparaître crispée à ses côtés lors de la traditionnelle montée des marches, puis de redescendre précipitamment et de préférence émue, dans sa robe haute couture d’un blanc virginal. La comédienne avait finalement quitté le Palais des Festivals pendant la séance et n’avait pas assisté à la conférence de presse du film. Là-dessus, fin mai, une source anonyme affirmait au quotidien Midi Libre que le cinéaste aurait alcoolisé ses acteurs sur le tournage. Élisabeth Tanner répond alors à son tour dans un courrier adressé à l’AFP et affirme nier avoir voulu porter atteinte au travail d’Abdellatif Kechiche: «La seule demande qui a été formulée par Ophélie Bau, ainsi que vous en aviez pris l’accord avec elle, était simplement de pouvoir visionner une séquence controversée de ce second opus avant sa première projection publique. De manière totalement incompréhensible, vous avez toujours et systématiquement refusé d’accéder à cette requête.» Abdellatif avait par ailleurs précisé: «J’invite volontiers Ophélie à la table de montage pour me signifier précisément ce qui choque sa pudeur récente et je m’engage, dans la mesure du possible, à éliminer dans le montage du film final les plans qui la gêneraient encore». Tanner qualifie ceci d’«engagement public». Rendez-vous au prochain épisode, contenant comme climax la révélation surprise de la date de sortie du film (certainement en décembre, murmurent certains professionnels de la profession).
Sinon, quelle intéressante (et atterrante) anecdote racontée par le réalisateur Bertrand Bonello, lors d’une interview pour Paris Match, à l’occasion de la sortie de son Zombi Child: “La fille de Netflix, d’origine nigérienne, qui achète les films pour leur catalogue, avait dit il y a deux ans à mon vendeur: “Votre cinéma français, c’est de la merde, y a pas de Noirs en France”. Elle est sortie de Zombi Child avant la fin en disant: “D’où on filme des corps de Noirs quand on est blanc? Ce film est scandaleux!”” Et l’on s’étonne que des cinéastes n’aient plus envie de faire de films, comme Bonello qui dans la même interview avoue avoir hésité, après Nocturama, entre arrêter le cinéma et faire un film d’horreur… Sur ce, bon été avec Midsommar de Ari Aster, un réalisateur surdoué qui, comme Kechiche et Bonello, n’a peur de rien (surtout pas du politiquement incorrect). Un classique instantané qui nous a ébloui, à l’unanimité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here