On a testé une projection de “Batman Begins” sur Fortnite

0
806

Depuis le confinement en mars dernier, Fortnite est devenu la plateforme idéale pour toutes les opérations marketing expérimentales les plus folles. Avec ses millions de joueurs en ligne, le jeu vidéo le plus populaire au monde a un impact incomparable en matière de communication. Après le show de Travis Scott, puis le festival EDM de l’artiste Marshmello, c’est au tour de Christopher Nolan d’investir le hub de pixels.

Au regard de l’ampleur grandissante de l’épidémie du COVID19 dans le monde, et plus particulièrement aux Etats-Unis, la sortie estivale de Tenet, le nouveau film du réalisateur de The Dark Knight, semble de plus en plus compromise. Pourtant, la situation alarmante au sein du territoire américain n’ébranle pas la volonté de Christopher Nolan de faire de Tenet le premier blockbuster à sortir en salles au lendemain de l’épidémie. Dans l’impossibilité de pouvoir inonder les cinémas de la bande-annonce tonitruante du film, le cinéaste s’est résolu à la révéler en avant-première fin mai dernier sur Fortnite.

Fin juin, la Warner Bros, major derrière tous les films du britannique depuis les Batman, a décidé d’enfoncer le clou et de proposer une séance gratuite et in-game d’une de ses œuvres. En fonction de votre pays d’attache, vous pouviez donc assister à une projection de Inception, Le Prestige ou bien Batman Begins. Qu’on aime ou non les films du démiurge, l’intérêt d’un tel événement se trouvait pourtant ailleurs.

Fortnite proposait en effet avec ces projections une manière de palier au manque viscérale provoqué par l’impossibilité de se rendre à une séance de cinéma – manque certes différent selon la nationalité du joueur, étant donné qu’en France nous pouvons retourner en salles depuis le 22 juin dernier. Avec des conditions proches des projections en extérieur, ou de type drive-in, une foule bruyante et énergique nous accompagnait pendant plus de 2h, bien qu’il fût toutefois possible de la mettre en silence. Jets de tomate, danses d’avatars, vols planés, lancés de grappin, Fortnite redéfinissait nos habitudes de visionnage dans un maelström chaotique et délirant, au risque parfois de troller le cinéma mégalomane et sérieux de Christopher Nolan. Une véritable bouffée d’air frais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici