Le réalisateur Ari Aster a révélé à nos confrères de Indiewire les dix films ayant été de vraies influences pour son Midsommar (en salles chez nous le 31 juillet). Et il est plus question de Albert Brooks que de The Wicker Man.

Modern Romance (Albert Brooks, 1981)

Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973)

Dogville (Lars Von Trier, 2003)

Les Chevaux de feu (Sergueï Paradjanov, 1965)

Sayat Nova – La couleur de la grenade (Sergueï Paradjanov, 1969)

Chansons du deuxième étage (Roy Andersson, 2000)

Le Narcisse noir (Michael Powell, Emeric Pressburger, 1949)

Les Contes d’Hoffmann (Michael Powell, Emeric Pressburger, 1951)

Climax (Gaspar Noé, 2018)

Save the Green Planet! (Joon-Hwan Jang, 2003)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici