La série “Squid Game”, plus gros démarrage de l’histoire de Netflix

0
135

Squid Game, passionnante série dystopique sud-coréenne conçue par Hwang Dong-hyeok et lancée il y a moins de quatre semaines sur Netflix, a été vue par 111 millions de foyers abonnés, un record pour un démarrage de série sur la plateforme. 

Un succès historique que même le blocage de Netflix en Chine ne parvient pas à atténuer. Tel est le premier bilan, moins de quatre semaines après son lancement, du drame dystopique sud-coréen Squid Game sur la célèbre plateforme de streaming. La série a été vue d’ores et déjà par 111 millions de foyers abonnés, un record pour un démarrage de série sur la plateforme, a indiqué mardi 13 octobre le groupe. Mêlant allégorie sociale et violence extrême, Squid Game met en scène des personnages issus des franges les plus marginalisées de Corée du Sud, dont un migrant indien et un transfuge nord-coréen, participant à des jeux d’enfants traditionnels afin de remporter 45,6 milliards de won (33 millions d’euros). Les perdants sont tués.

La série, particulièrement bien fichue et addictive, caracole en tête des classements sur Netflix dans plus de 80 pays. Le record était jusqu’ici détenu par une série d’un tout autre genre, Bridgerton, narrant les intrigues sentimentales de la bonne société britannique au début du XIXe siècle, qui avait été visionnée par 82 millions de comptes lors des quatre semaines qui avaient suivi sa mise en ligne, fin décembre 2019. Les chiffres publiés par Netflix, qui comptabilisent tous les comptes regardant un épisode pendant au moins deux minutes, ne font pas l’objet de vérification par un tiers, à la différence des mesures d’audience pour la télévision traditionnelle. L’engouement atteint même la Chine où le blocage de Netflix n’empêche pas sa popularité grâce aux sites illégaux de streaming. Netflix n’est pas accessible en Chine. Mais même si la plateforme américaine l’était, Squid Game aurait peu de chance de passer à travers les ciseaux des censeurs chinois en raison de son ultra-violence. Alors on danse…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici