Jodorowsky, Noé, Mandico… demandez le programme de L’Etrange Festival 2019

0
1200

L’Etrange Festival vient de dévoiler son programme 2019 qui se déroulera au Forum des Images du 4 au 15 septembre. Du lourd, comme d’hab.

C’est l’évènement de la rentrée à ne pas rater pour tous les cinéphiles qui ont soif de cinéma Chaos, mais aussi pour ceux qui veulent être bousculés sans savoir ce qui va leur attendre. Pour nous, c’est comme une intraveineuse de plaisir, c’est le cinéma qui nous fascine, nous met en transe. Attention, le meilleur des festivals parisiens dure un peu plus d’une semaine, et vu le programme (plus de 134 séances), oh mémé ça va être intense. Nous nous préparons, vous vous préparez, ils se préparent, à nous faire, à vous faire, déguster du cinéma barré, taré à n’en plus finir. Du Gaspar Noé, Jodorowsky, Fabrice Du Welz, Mandico, Herzog, Eggers, Hausner, Hadrien La Vapeur & Corto Vaclav, Takashi Miike… des noms qu’on connait bien et d’autre moins qu’il faudra surveiller tout autant.
Le festival sera l’occasion de souhaiter l’anniversaire d’un grand cinéaste en bonne et due forme: celui de Alejandro Jodorowsky! Nous avons hâte de découvrir Le voleur d’arc en ciel, en director’s cut. Santa Sangre sera également diffusé sur grand écran pour notre plus grand plaisir.
L’étrange ouvrira les festivités avec un hommage au talentueux Rosto cet auteur, réalisateur, illustrateur et musicien hollandais, qui nous a quitté en mars dernier – un homme qui était à la mesure de sa belle démesure. L’homme à l’outrance graphique vient une dernière fois nous proposer – avec son court Reruns – comme à son habitude d’une œuvre psychique, ici un trip dans un labyrinthe englouti, fait de rêves et de souvenirs. Il sera suivi Nekrotronic de Kiah Roache-Turner avec Monica Bellucci, on ne sait rien du film, mais l’affiche ressemble à Marvel Chaos totalement taré. Puis il faudra survivre jusqu’à la fin du festival, pour voir le dernier projet de Mandicocorico en première mondial suivi du dernier de Justin Kurtzel, qui s’avère très intrigant. Pas moins de 25 longs-métrages du monde entier pour secouer la compétition.
Au programme, First love de Takashi Miike, Idol de Su-Jin Lee, Furie d’Olivier Abbou, Le serpent blanc de Amp Wong & Ji Zhao, A Winter’s Tale de Jan Bonny qui sont les films qu’on attend beaucoup. Seront aussi présents à surveiller, Swallow de Carlo Mirabella-Davis, Lillian de Andreas Horvath, La terre oubliée de William McGregor, Monos de Alejandro Landes et Lillian de Andreas Horvath, Knives and skin de Jennifer Reeder, The Wretched des Pierce Bro, KOKO-DI KOKO-DA de Johannes Nyholm, Shadow de Zang Yimou, The Boat de Winston Azzopardi, The Mute de Bartosz Konopka, The Wretched de Pierce Bro, le wtf Dreamland de Bruce McDonald, 1BR de David Marmor, The odd family : zombie on sale de Lee Min-Jae, Bliss de Joe Begos, The Antenna de Orçun Behram, 19 CUT OFF de Christian Alvart, The Art of self-defense de Riley Steams, Vivarium de Lorcan Finnegan…
La catégorie Mondo vision nous fait déjà bien frétiller. Le très attendu Adoration et l’histoire qui s’annonce bien belle de Fabrice Du Welz ou encore la nouvelle version d’Irréversible de Noé sera au rendez-vous. Le choc visuel The Lighthouse de Robert Eggers sera également de la partie ainsi que Les sources occultes de Laurent Courau, Little Joe de Jessica Hausner, Ni dieu ni maître d’Éric Cherrière, The Fable de Kan Eguchi, Dinner de Mika Ninagawa, The Room de Christian Volckman, The Doll’s Breath des Frères Quay et Family Romance LLC de Werner Herzog.
Une autre catégorie qui s’annonce bien excitante, celle des documentaires. Depuis sa présentation à l’Acid, Kongo d’Hadrien La Vapeur & Corto Vaclav attire notre attention, où le magicien d’un village voit sa vie basculer lorsqu’on l’accuse publiquement de pratiquer la magie noire. D’autres titres qui nous donnent envie : HAIL SATAN? de Penny Lane, Blood & flesh : the reel life & ghastly death of al Adamson de David Gregory, Mother, I am suffocating. This my last film about you de Lemohang Jeremiah Mosese, The el duce tapes de Rodney Ascher, David Lawrence et Ryan Sexton et VJ DIARIES de Merrill Aldighieri .
Bien sûr on reviendra en détails sur les films au moment des festivités. À suivre sur le site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici