Guillaume donne sa liste des films Ă  voir pendant le đŸ˜·

Parce que le Chaos est avec vous pendant la Coronapocalypse, voici notre sĂ©lection de films (pas forcĂ©ment anxiogĂšnes) Ă  regarder pendant que vous ĂȘtes chez vous.

La folie des grandeurs (GĂ©rard Oury, 1971)
Alors oui, il faudra attendre un peu plus longtemps que prĂ©vu pour aller visiter l’expo de la CinĂ©mathĂšque Française consacrĂ©e Ă  Louis de FunĂšs. L’occasion de revoir les meilleurs films du Monsieur, et surtout La folie des grandeurs. En plus d’ĂȘtre drĂŽle du dĂ©but Ă  la fin, le film de GĂ©rard Oury se pare de costumes et dĂ©cors somptueux, lĂ  oĂč naviguent gloires d’antan et icĂŽnes du X. Certainement la plus chaos des comĂ©dies populaires françaises.

Antiviral (Brandon Cronenberg, 2013)
Alors que les pays du monde commencent Ă  prendre des mesures pour contenir et Ă©viter que tout le monde soit contaminĂ©, dans Antiviral, c’est tout l’inverse. Ici, on paye mĂȘme des sociĂ©tĂ©s spĂ©cialisĂ©es pour se faire injecter le dernier virus Ă  la mode. Troublant film arty et blanc laquĂ© rempli de toux sĂšches et d’arrĂȘts respiratoires.

Ma loute (Bruno Dumont, 2016)
Pour rĂ©sumer grossiĂšrement Ma loute, ça parle de riches consanguins qui vont passer les vacances dans leur rĂ©sidence secondaire non loin d’un village de cueilleurs de moules cannibales en 1910. ComplĂštement con, drĂŽle, triste et Ă©trange.

The Irishman (Martin Scorsese, 2019)
Parce que la plupart d’entre vous (Ă  l’époque) ne l’ont pas regardĂ© jusqu’au bout, voici l’occasion de laver votre affront.

Le voyage de Chihiro (Hayao Miyazaki, 2001)
Parce que c’est disponible sur Netflix et aussi parce que c’est un chef-d’Ɠuvre absolu qui fait rire les oiseaux et chanter les abeilles. A voir seul, Ă  deux, ou avec vos enfants… peu importe, on en dĂ©couvre plus Ă  chaque visionnage.

Conjuring 1 & 2 (James Wan, 2013/2016)
A voir, sauf si vous ĂȘtes cloĂźtrĂ© dans un manoir glauque. Les deux films fantastiques de James Wan ont l’avantage de proposer une rĂ©alisation un cran au-dessus de ce qui se fait dans l’horreur mainstream. LĂ  aussi, c’est dispo sur Netflix. Attention tout de mĂȘme Ă  ne pas trop vous laisser berner ensuite par la plateforme de streaming. Elle risque de vous proposer de watcher les aventures nullissimes de cette salope d’Annabelle dĂ©jĂ  prĂ©sente dans l’épisode 1 des Dossiers Warren.

Old Boy (Park Chan-wook, 2004)
Le hĂ©ros du film est un peu zinzin car il a passĂ© 15 ans enfermĂ© dans un appart-hotel de 18m2. Comme ça, vous allez relativiser durant votre mois de confinement. Au-delĂ  de ça, c’est aussi un des plus grands films corĂ©en de tous les temps.

Seul contre tous & Climax (Gaspar Noe, 1998-2018)
Deux films qui fonctionnent en miroir. Un vieux mec seul dans sa tĂȘte et une bande de jeunes trop pleins dans la leur s. Un facho enfermĂ© dehors, et la jeunesse queer black blanc beurre confinĂ©e dans un gymnase. Un ultra pessimiste et des ultra joyeux … tous jusqu’à la mort. En prime des petits cartons d’informations qui apparaissent ici et lĂ  durant les deux mĂ©trages et qui prendront une saveur particuliĂšre en cette pĂ©riode inĂ©dite dans notre beau pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici