C’est l’heure de notre guide chaos amoureusement concocté par la rédaction. Entre notre coup de foudre et notre tableau-guerre-des-étoiles, de quoi vous armer de belle et bonne culture pour affronter le chaos du monde. A la une, Possessor de Brandon Cronenberg, en DVD, Blu-Ray et VOD.

FILM DE LA SEMAINE POSSESSOR de Brandon Cronenberg ★★
C’est l’histoire d’une agente qui travaille au sein d’une organisation secrète utilisant une technologie neurologique qui permet d’habiter le corps de n’importe quelle personne et la pousser à commettre des assassinats aux profits de clients très riches. Mais tout se complique lorsqu’elle se retrouve coincée dans le corps d’un suspect involontaire dont l’appétit pour le meurtre et la violence dépasse le sien. Comme dirait Alexandre Arcady (dont le fils Aja fait lui aussi des films), les chiens ne font pas des chats. Avec Possessor, Cronenberg fils revendique très clairement l’héritage de papa David, reprenant la Jennifer Jason Leigh d’eXistenZ, ainsi que certains motifs du même film; ce qui n’est pas forcément une bonne idée, a priori. En fait, si: son calcul a marché, le jury du dernier Festival de Gérardmer lui a accordé le Grand Prix, récompensant le label Cronenberg plutôt que le film. Dès la scène d’intro sur-esthétisée et gore, le ton est donné et le doute n’est plus permis sur cette encombrant surmoi. Mais cette persistance dans la filiation finit par donner des fruits, pour peu qu’on accepte le parti-pris, exactement comme sur Antiviral, premier long de Brandon. S’autorisant des séquences expérimentales couplées à un score musical rappelant les compositions de Ghost in the Shell et autres délires cyberpunk, le cinéaste semble s’être régalé comme un petit fou à composer des visions déviantes qui auraient pu se suffire à elles-mêmes. Visage qui s’écrase, ralenti sur une lame sortant de la chair agonisante, relation sexuelle «trois en un», dents qui se dévissent, peau qui s’arrache etc. Ce qui le rend le film attachant mais limité. Faute de substance, le cast fait ce qu’il peut: notre Jenny d’amour rempile dans un rôle de scientifique à deux doigts de s’endormir derrière le bureau, la prometteuse Andrea Mandy Riseborough traverse le film hagarde, entre deux mises à morts très gores, de plus en plus perdue dans le corps de son hôte, un Christopher Abott dont le sex-appeal est hélas loin d’être proportionnel à son jeu d’acteur (disponible le 7 avril en DVD, Blu-Ray et VOD)

TABL★AU D★S ★TOIL★S
☆ Les sous-doués / ★ Oublie-moi / ★★ Ça passe ou ça casse / ★★★ Ouvre les yeux / ★★★★ La ruée vers l’or / Citizen Kane
Télécharger le tableau

MB GC GD RLV JM SR GR
Au-dessous du volcan (Blu-ray)     ★★★ ★★★★   ★★★★
Bliss (SVOD) ★★ ★★★ ★★★ ★★ ★★  
Cabal (DVD) ★★★★ ★★★ ★★★ ★★ ★★★★ ★★★  
Citizen Kitano (TV)   ★★★★ ★★★        
Les contes de Canterbury (Blu-ray) ★★★★   ★★★ ★★★ ★★    
Le Décaméron (Blu-ray) ★★★   ★★★ ★★★ ★★★   ★★★★
Deux yeux maléfiques (SVOD/BR)   ★★ ★★ ★★★    
Flesh gordon (Blu-ray)     ★★ ★★★    
Irréversible (Blu-ray) ★★★★ ★★★★ ★★★★   ★★★
It’s a sin (série TV)     ★★★ ★★★★ ★★★  
Le malin (Blu-ray)   ★★★★ ★★ ★★ ★★★★  
Meurtres sous contrôle (Blu-ray)   ★★★★ ★★★ ★★★ ★★★ ★★★★
Les mille et une nuits (Blu-ray) ★★★★   ★★★ ★★★★    
Nouvel ordre (festival online) ★★★★ ★★★★ ★★★★   ★★★★  
Perfect Blue (Blu-ray) ★★★★ ★★★★ ★★★★ ★★★★   ★★★★
Possessor (Blu-ray) ★★★ ★★ ★★    
Soul (Blu-ray) ★★★ ★★★★ ★★★ ★★   ★★★★
The Nightingale (SVOD) ★★★★   ★★★★ ★★ ★★★    
Le tombeau des lucioles (Blu-ray) ★★★★   ★★★★ ★★★★ ★★★★    
Les yeux de Satan (Blu-ray)       ★★    
Wonder Woman 1984 (SVOD)            
Zack Snyder’s Justice League (SVOD) ★★          

MB: Morgan Bizet / GC: Guillaume Cammarata / GD: Gérard Delorme / RLV: Romain Le Vern / JM: Jérémie Marchetti / SR: Sina Regnault / GR: Gautier Roos

TOP 4 CHAOS

1. Perfect Blue (Blu-ray / Kaze) ★★★★/4,2
Quel plus bel hommage à Satoshi Kon que de (re)découvrir ses fabuleux films d’animation?

2. Le tombeau des lucioles (Blu-ray / Kaze) ★★★★/4
L’un des meilleurs dessins animés sortis des studios japonais Ghibli est aussi l’un des films les plus tristes du monde.

3. Les Mille et une nuits (Blu-ray / Carlotta) ★★★★/4
Dormir les yeux ouverts. Conte féérique et érotique de Pasolini, explorant des récits comme autant de fantasmes.

4. Au-dessous du volcan (Blu-ray / Carlotta) ★★★/3,8
C’est du cinéma gueule-de-bois, fuite-en-avant, très aller-simple, quelque chose comme du Peckinpah revisité par Antonioni. Avec l’immense Albert Finney devant la caméra et le non moins John Huston derrière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici