[GUERRE DES ETOILES] “Memoria” de Apichatpong Weerasethakul au cinéma

0
364

Que voir au ciné, en Blu-ray, en festival et/ou en VOD? Suivez les recos du Chaos dans le tableau d’étoiles. A la une, Memoria de Apichatpong Weerasethakul, au cinéma.

ÉVÉNEMENT MEMORIA de Apichatpong Weerasethakul ✪✪✪✪✪
Six ans après Cemetery of Splendour, Apichatpong Weerasethakul revient avec Memoria, premier film tourné hors de son pays la Thaïlande, en Colombie, avec Tilda Swinton dans le premier rôle. Mise à part la langue, nous ne sommes pas en Terra Incognita! La Colombie de Memoria, avec sa jungle urbaine foisonnante, ses forêts tropicales luxuriantes et son atmosphère fantastique ressemble à la Thaïlande de Tropical Malady ou Oncle Boonmee. Avec Memoria, Weerasethakul tourne à la fois son Blow up et son 2001, l’odyssée de l’espace. À partir de la quête d’un son (surgissant au début comme un jump scare), le génie thaïlandais embarque son actrice dans une quête sensorielle à travers la mémoire des hommes, des bêtes, de la nature, du monde. Memoria est une nouvelle fois un film dédoublé de Weerasethakul, dans les rues de Bogotá, puis dans la jungle. Les deux parties, en miroir, se présentent comme deux errances, où l’on croise le même curieux personnage, ou presque, Hernan. Le Hernan de la première partie est montré comme un séducteur, tandis que celui de la second partie se révèle être un guide spirituel pour Jessica, la protagoniste. Un dédoublement du film qui lui donne d’ailleurs des faux airs de Vertigo. En vérité, comme tout film à la Blow Up, et comme tout film de Weerasethakul, Memoria parle surtout de cinéma, comme trace, empreinte, mémoire. D’ores et déjà un chef-d’œuvre et un des plus beaux films de l’année, de la part du plus grand inventeur contemporain de formes et d’images cinématographiques, avec David Lynch. M.B. (au cinéma).  

LA SÉANCE DE RATTRAPAGE COME TRUE de Anthony Scott Burns ✪✪✪✪
Come True (Bad Dreams en VF) est le deuxième film du Canadien Anthony Scott Burns, après le confidentiel Notre maison. Présenté hors compétition à Gérardmer et à L’Etrange Festival, Come True débarque en VOD en France. L’occasion de découvrir le film de genre le plus étonnant de l’année avec The Empty Man de David Prior (lui aussi privé de sortie en salles). Le réal livre un film aux forts emprunts eighties, au-delà même du super score electro-shoegaze de Electric Youth. On pense notamment au Cronenberg des années 80 (les décors urbains anonymes, l’intrigue, les accessoires scientifiques et futuristes), grand modèle du cinéma de genre canadien. Pour autant, Anthony Scott Burns se démarque du film-doudou en proposant une œuvre singulière, qui tord les concepts Jungiens (Persona, Anima/Animus, Ombre et Soi, les rêves, l’inconscient collectif) pour en tirer un film d’horreur onirique envoûtant comme un riff de musique dream-pop. Certes, l’ouvrage est imparfait, notamment le twist de fin un peu grossier (malgré la belle scène devant le miroir) et la romance un peu toc. Reste que Come True fascine par l’esthétique Beksinskienne qu’il donne des rêves, flippantes interludes du film. Un film d’horreur qui met sous hypnose, plus qu’il n’effraie, par son image bleue, son atmosphère faussement feutrée, sa musique lancinante… Un auteur chaos est né. M.B. (disponible en VOD) 

TABL★AU D★S ★TOIL★S
☆ Les sous-doués / ★ Oublie-moi / ★★ Ça passe ou ça casse / ★★★ Ouvre les yeux / ★★★★ La ruée vers l’or / Citizen Kane
Télécharger le tableau

MB GD RLV JM SR GR
Affamés (cinéma) ★★ ★★        
Annette (Blu-ray) ★★★★   ★★★★ ★★★★ ★★★★
Benedetta (Blu-ray) ★★★★   ★★ ★★★★ ★★
The changeling (l’enfant du diable) (Blu-ray) ★★★★ ★★★ ★★★ ★★   ★★★★
Come true (SVOD) ★★★ ★★★★ ★★★★ ★★★ ★★  
Cry macho (cinéma)   ★★★     ★★ ★★
Les démons de Dorothy (SVOD)     ★★ ★★★★   ★★
Dune (cinéma) ★★★★     ★★
L’échine du diable (Blu-ray) ★★★ ★★★★ ★★★★ ★★ ★★★ ★★★★
Fisher king (Blu-ray) ★★★ ★★★★ ★★★★     ★★★★
Halloween kills (cinéma)      
Julie en 12 chapitres (cinéma)       ★★
Last night in Soho (cinéma) ★★★   ★★ ★★ ★★★
Les olympiades (cinéma)     ★★ ★★ ★★★
Memoria (cinéma) ★★★★     ★★★★
Oranges sanguines (cinéma) ★★★★
★★★★ ★★★★   ★★★★
Out of the blue (Blu-ray) ★★★★ ★★★★ ★★★★ ★★★ ★★★
Pleasure (cinéma) ★★★ ★★     ★★★
Red Notice (SVOD)        
Saint Maud (SVOD) ★★  ★★★ ★★    
Squid game (SVOD)   ★★★ ★★ ★★  
The French dispatch (cinéma) ★★★★ ★★ ★★★★ ★★★★ ★★★★
Titane (Blu-ray) ★★★ ★★★ ★★★★ ★★★★ ★★★★
Violation (SVOD)      

MB: Morgan Bizet / GD: Gérard Delorme / RLV: Romain Le Vern / JM: Jérémie Marchetti / SR: Sina Regnault / GR: Gautier Roos

TOP 4 CHAOS

1. Memoria (cinéma) ✪✪✪✪/4.3
Joe signe encore un film qui garde jusqu’au bout son mystère, son singulier envoûtement.

2. Annette (Blu-ray – UGC) ✪✪✪✪/4.2
We love each other so much (toujours autant depuis Cannes).

3. Fisher King (Blu-ray – WildSide) ✪✪✪✪/3.75
Scoop: l’un des meilleurs films de Terry Gilliam est un film de commande.

4. Out of the blue (cinéma/Blu-ray – Potemkine) ✪✪✪✪/3.7
Film punk, véritable concentré de «no future», porté par Linda Manz en ado rebelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici