[GUERRE DES ÉTOILES] “Ham On Rye” sur Mubi

0
629

C’est l’heure de notre guide chaos amoureusement concocté par la rédaction. Entre notre tableau-guerre-des-étoiles et nos recommandations chaos, de quoi vous armer de belle et bonne culture pour affronter le chaos du monde. En une, Ham On Rye, premier film fabuleux de Tyler Taormina qui débarque sur VOD.

FILM DE LA SEMAINE: HAM ON RYE SUR MUBI
Ham on Rye est écrit, produit et réalisé par Tyler Taormina. Obsessionnel des Suburban legends, ce jeune cinéaste américain élève très haut, et jusqu’au fantastique, l’esprit des très jeunes gens des banlieues middle class de Los Angeles. Des ados en grappe convergent vers un même point, lentement, en se provoquant, se retrouvant au coin d’un trottoir, se toisant sans jamais pour autant se toucher vraiment. Il y a plein d’histoires, de sons, de paroles incomplètes qui les hantent tous. Les adolescents de Ham on Rye sont dans leur monde composé de peurs, la peur d’être moche, d’être réputé infréquentable pour cause de fake news via des réseaux sociaux, la peur de ne pas être choisi, la peur d’être vide, la peur de ne pas avoir les épaules. C’est un monde aussi composé d’audaces, de crâneries, de sensations pleines de présomption, comme lorsqu’on n’a pas encore vécu. Tout serait presque classique pour un film sur un des sujets les plus rebattus possibles, si ces ados ne possédaient pas tous un physique différent, inachevé, échappant à tous les stéréotypes cinématographiques du genre. Les filles poitrines et ventres en avant, sont engouffrées dans des robes trop étalées, gigantesques. Les garçons ont un mal de chien avec leurs fringues. Leurs vestes trop grandes qui mangent les épaules et les poignets, font ressortir des visages trop pleins, trop ronds, trop charnus et des regards trop enfoncés et des nez qui n’en finissent pas de pousser. Ils ne sont pas charmants. Ils sont beaucoup plus que ça. Ils sont émouvants. Ils espèrent. V.A.

GUERRE DES ETOILES ☆ Nul ★ Médiocre ★★ Pas mal ★★★ Bien ★★★★ Excellent Palme

MB GC GD RLV JM SR GR
100% bio (France 3)          
Alice in borderland (Netflix) ★★   ★★        
Antigone (DVD)       ★★★
Ema (Blu-Ray) ★★ ★★★★ ★★★★ ★★★★   ★★★
Désenchantée saison 3 (Netflix)   ★★★        
Enorme (DVD) ★★★   ★★★ ★★★
Eté 85 (DVD)   ★★ ★★ ★★★ ★★★ ★★★
Golden Glove (Blu-Ray)   ★★★ ★★ ★★★    
Ham on Rye (Mubi)     ★★★★ ★★★★      
Le jeu de la dame (Netflix) ★★          
I Love You Coiffure (TF1) ☆       
Mank (Netflix) ★★ ★★★     ★★★  
Millennium Actress (Blu-ray) ★★★★   ★★★★ ★★★★   ★★★★
Minuit dans l’univers (Netflix)   ★★      
Mulholland drive (Netflix)
Mort à 2020 (Netflix)   ★★★    
On The Rocks (Apple TV) ★★ ★★   ★★★★  
Pieces of a woman (Netflix) ★★★   ★★     ★★★
Sacrées sorcières (Netflix) ★★       ★★  
Soul (Disney+) ★★★ ★★★ ★★★ ★★ ★★★★ ★★★★
Tenet (Blu-Ray) ★★ ★★ ★★★ ★★ ★★★  
The Crying Game (Blu-ray) ★★★   ★★★ ★★★★  
The Prom (Netflix)    
The Wretched (Blu-Ray) ★★ ★★ ★★      
Tout simplement noir (DVD) ★★ ★★★ ★★ ★★★★
Tristana (Blu-Ray)   ★★★★ ★★★★ ★★★★ ★★★
Trop belle pour toi (Blu-Ray) ★★★★     ★★★★ ★★★ ★★★★
La voie lactée (Blu-Ray)     ★★★★ ★★★★ ★★★   ★★★

MB: Morgan Bizet / GC: Guillaume Cammarata / GD: Gérard Delorme / RLV: Romain Le Vern / JM: Jérémie Marchetti / SR: Sina Regnault / GR: Gautier Roos

S’IL FAUT DECOUVRIR UN SUPER FILM CHAOS CETTE SEMAINE…

GUILLAUME CAMMARATA: No i don’t want to dance de Andrea Vinciguerra (2019)
Tout est dans le titre. Trois minutes de wtf en stop motion complètement chaos qui donnent envie de se défouler (disponible sur Vimeo).

ROMAIN LE VERN: Âmes perdues de Dino Risi (1977)
Venise au centre d’un thriller fantastique, atmosphère de chagrin et d’angoisse, personnages louches, révélation monstrueuse d’une vérité… Après Parfum de femme, Dino Risi change radicalement de registre pour un drame d’angoisse, une plongée gothique dans l’antre de la folie, sur le chemin de Ne vous retournez pas de Nicolas Roeg, avec Vittorio Gassman et Catherine Deneuve (bientôt disponible en Blu-Ray chez ESC)

JEREMIE MARCHETTI: Le Blob de Chuck Russell (1988)
En pleine vague Slime et compagnie, Le Blob ressuscitait une troisième fois sur les écrans : mécanique huilée comme une bonne frite (la pom pom girl bcbg deviendra la coéquipière badass de l’outsider en blouson noir et le gouvernement nous laisse crever la bouche ouverte) et un gloubiboulga vorace dont les agissements hyper cruels (achtung les petits nenfants) se savourent comme si c’était hier. Avec Frank Darabont à l’écriture, le film patine même parfois vers la Kingerie assumée… (disponible en dvd/bluray chez ESC)

SINA REGNAULT: Dead Again de Kenneth Branagh (1991)
A Los Angeles, un ancien flic tombe amoureux d’une femme qui a perdu la mémoire. Il s’avère que dans une vie antérieure, elle a été victime d’un crime violent. A l’aide d’un voyant de pacotille, ils vont tenter d’élucider l’affaire. Une enquête à la fois burlesque et classique qui brille par son efficacité – dans un genre néo-noir intensément plaisant.

GAUTIER ROOS: Tante Zita de Robert Enrico (1967)
Alors que sa vieille tata Zita est à l’agonie, la jeune Joanna Shimkus s’offre une escapade nocturne pour se changer les idée. Elle erre dans un Paris pré-68 fantomatique où la flicaille lui déconseille ses virées tardives et où les travailleurs clandestins égarent vite leurs mains baladeuses… Film assez dingue du père Enrico qui inaugure ce moment fou de l’histoire du cinéma où l’esthétique giallo se met à infuser massivement la production européenne (pas la peine de chercher un tueur aux mains gantées ici), alors même que Dario Argento n’a pas encore fourbi ses premières armes! Une escapade dans laquelle vous croiserez un Bernard Fresson éleveur de béliers, un Mel Hondo (réalisateur et militant anticolonialiste qui deviendra… la VF d’Eddie Murphy) en intellectuel arrogant, et même un Paul Crauchet enquillant un twist dans une cave enfumée de Saint-Germain-des-Prés! Le score est évidemment signé François de Roubaix. Tampon chaos apposé!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici