Après “Blind: un rêve éveillé”, Eskil Vogt veut vous faire flipper avec “The Innocents”

Le réalisateur Eskil Vogt, à qui l’on doit Blind: un rêve éveillé en 2014, promet de plonger dans l’horreur pure pour son deuxième long métrage The Innocents, actuellement en post-production (et warum nicht sur la Croisette?), qui se déroule à la faveur d’un été en Norvège et suit un groupe de jeunes enfants qui révèlent leurs pouvoirs sombres et mystérieux lorsque les adultes ne (les) regardent pas. A surveiller attentivement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici