“L’échine du diable” de Guillermo del Toro: d’une telle densité qu’on pourrait marcher dessus

0
186

Grand connaisseur des ficelles du fantastique, Guillermo del Toro a exploité l’histoire de fantôme gothique pour lier son Echine du diable, qui est aussi un mélodrame historique, une fable politique et un thriller policier. Il ressort dans un coffret ultra collector chez Carlotta.

Alors que la guerre civile déchire l’Espagne, le jeune Carlos trouve refuge à Santa Lucia, un orphelinat perdu dans la campagne. À la nuit tombée, le garçon est mis au défi par ses camarades: il doit traverser la cour de l’établissement pour se rendre à la cuisine, l’obligeant à passer devant la maison du gardien. Une fois sur place, Carlos entend d’étranges soupirs et découvre dans le sous-sol de la bâtisse le fantôme d’un enfant mutilé. Mais que s’est-il passé?

Les années passent, L’échine du diable (2001) reste l’un des meilleurs films de Guillermo del Toro avec Le Labyrinthe de Pan dans lequel explose la vraie sensibilité de son auteur pour le fantastique et la suggestion, revendiquant ouvertement son influence: le cinéma de Victor Erice, réalisateur de L’esprit de la ruche. Plus intéressante pour elle-même que pour sa résolution, l’énigme est exposée en plein jour dans une lumière aveuglante, et elle est autant chargée d’indices mystérieux que de symboles à la signification évidente. (Re)voir ce film dans ce coffret collector dans sa nouvelle restauration 2K, avec une kyrielle de bonus (qu’on vous laisse découvrir sur le site de Carlotta) se révèle une bonne occasion de vérifier qu’il a bien résisté à l’épreuve du temps. Depuis, GDT a signé de grosses productions à Hollywood (Hellboy 1 et 2Pacific Rim), obtenu le Lion d’Or ainsi que l’Oscar du meilleur film et du meilleur réalisateur (La Forme de l’eau) et peut se targuer d’être l’une des références mondiales du cinéma fantastique.

Nouvelle restauration 2K supervisée par le réalisateur Guillermo del Toro et le directeur de la photographie Guillermo Navarro
Collection Coffrets Ultra Collector n° 21
Édition limitée et numérotée à 3 000 exemplaires
Visuel exclusif créé par Thomas « Tommypocket » Walker
Contient :
le Blu-ray du film (107’)
le DVD du film (103’)
le livre « L’Échine du diable : ritournelle gothique en terres hispaniques », un ouvrage inédit écrit par Guy Astic (directeur des éditions Rouge Profond) et Charlotte Largeron (auteure de Guillermo del Toro. Des hommes, des dieux et des monstres), en collaboration avec le journaliste Julien Dupuy et accompagné de plus de 70 photos et rares sur les effets spéciaux (200 pages)

Blu-ray:
Commentaire audio du réalisateur Guillermo del Toro et du directeur de la photographie Guillermo Navarro (VOST)
« Marisa Paredes et les fantômes du franquisme » : interview de l’actrice (24’)
« Eduardo Noriega, le mal à l’état ‘brute’ » : interview de l’acteur (12’)
« Démons et merveilles de Guillermo del Toro » : interview du réalisateur (30’)
« Les arcanes du film » : rencontre avec l’équipe du film (20’)
Making of : acteurs et équipe technique lèvent le voile sur leur personnage et la fabrication du film (19’)
Les effets spéciaux : effets spéciaux de la bombe et du personnage de Santi expliqués par le journaliste Julien Dupuy (17’)
5 comparaisons film/storyboard (12’)
« Home Cinema » : conversation entre Guillermo del Toro et le réalisateur Fabrice du Welz produite par BeTV (HD, 86’)
Bande-annonce originale
Bande-annonce 2021

DVD:
Commentaire audio du réalisateur Guillermo del Toro et du directeur de la photographie Guillermo Navarro (VOST)
« Démons et merveilles de Guillermo del Toro » : interview du réalisateur (30’)
« Les arcanes du film » : rencontre avec l’équipe du film (20’)
Les effets spéciaux : effets spéciaux de la bombe et du personnage de Santi expliqués par le journaliste Julien Dupuy (17’)
Bande-annonce originale
Bande-annonce 2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici