Accueil Quoi de chaos (au cinéma)?

Quoi de chaos (au cinéma)?

[CRITIQUE] MANDY de Panos Cosmatos

NicolasCagexploitation. Pacific Northwest, 1983. Red Miller et Mandy Bloom mènent une existence paisible et empreinte d'amour. Quand leur refuge entouré de pinèdes est sauvagement détruit par les membres d'une secte dirigée...

[CRITIQUE] MALCOLM & MARIE de Sam Levinson

Après les deux parties de l'épisode spécial d’Euphoria, on pouvait légitimement s’emballer à l’idée de retrouver un long-métrage écrit et réalisé par Sam Levinson, le créateur de la série, avec Zendaya...

[CRITIQUE] SAINT-NARCISSE de Bruce LaBruce

Faux semblants. 1972, Dominic (Felix Antoine-Duval, magnétique), un jeune biker obsédé par lui-même, décide après la mort de sa grand-mère de partir à la recherche de ses origines. Sa quête le...

[CRITIQUE] POSSESSOR de Brandon Cronenberg

L'ombre de papa, toujours là. Une agente travaille au sein d'une organisation secrète utilisant une technologie neurologique qui permet d’habiter le corps de n’importe quelle personne et la pousser à commettre...

[CRITIQUE] SOUL de Pete Docter et Kemp Powers

Le Chaos beau et lumineux en animation. Passionné de jazz et professeur de musique dans un collège, Joe Gardner a enfin l’opportunité de réaliser son rêve: jouer dans le meilleur club...

[CRITIQUE] MORT À 2020 de Charlie Brooker, Al Campbell et Alice Mathias

Teasé en teasers sur les réseaux sociaux, fomenté pour être livré clef-en-mains à Netflix pour une diffusion à date précise (le 27 décembre donc), Mort à 2020 ne saurait provoquer une déflagration révolutionnaire/en...

[CRITIQUE] MINUIT DANS L’UNIVERS de George Clooney

Dans l'espace, personne ne vous demandera une capsule de café. 2049. Péchant d’orgueil, l’humanité a empoisonné l’air et dévasté la Terre. Les survivants se sont réfugiés dans des souterrains. Le futur...

[CRITIQUE] FREAKY de Christopher Landon

Volte/Face. Une adolescente de 17 ans, occupée à faire bonne figure dans son très élitiste lycée, devient la nouvelle cible du Boucher, un tueur en série tristement notoire. Son année de...

[CRITIQUE] HIS HOUSE de Remi Weekes

Post-trauma personnages tristes. Bol et Rial sont réfugiés ayant fui les horreurs de la guerre au Soudan du Sud. Arrivés en Europe au terme d’un péril ayant couté la vie à...

[CRITIQUE] ON THE ROCKS de Sofia Coppola

Sofia et ses doubles. Tout d’abord, il y a l’histoire d’un couple, Laura (Rashida Jones) et Dean (Marlon Wayans): débordé par son travail et ses nombreux voyages d’affaires, ce dernier délègue...
ga('send', 'pageview');