[MELANCHOLIA] Lars Von Trier. 2011

L’apocalypse a beau être un effet de mode au cinéma (une réponse aux angoisses contemporaines), Lars Von Trier a toujours été passionné par la fin du monde qu’il a plus ou...

[CRITIQUE] THE HOUSE THAT JACK BUILT de Lars Von Trier

La grosse Marx nous l’avait bien dit : l’histoire se répète toujours deux fois. Dans Nymphomaniac, Lars passait en revue toutes les problématiques existentielles qui l’avaient travaillé lors de ses...

[NYMPHOMANIAC] Lars Von Trier, 2014

A la fois immobile et vertigineux, Nymphomaniac traverse l’espace-temps, trouvant la grâce dans l’abjection, quêtant même le romanesque dans les jeux de rôles, soutenant sans cesse la dimension ludique de ce...

[MELANCHOLIA] “This is how the world ends”

La sidération provoquée par Melancholia de Lars Von Trier laisse une empreinte tenace. PAR GAUTIER ROOS Toujours se méfier des films encensés quand ils sont réalisés par des cinéastes peu habitués à l'unanimité...

[LARS VON TRIER] Des cailloux dans ta chaussure

Depuis toujours, Lars Von Trier adore mélanger les petites expérimentations dans des trilogies imposantes (Epidemic entre The Element of Crime et Europa ; Les idiots entre Breaking the Waves et Dancer...

[L’HÔPITAL ET SES FANTÔMES] Le fantastique selon Lars

Dans la série, le Royaume est le lieu où l’hôpital fut édifié, comme l’explique le – sublime et ténébreux – générique. Les morts et les vivants cohabitent ensemble, les époques se...

[ANTICHRIST] L’amour, la mort et la neige

Après deux échappées un peu tièdes (Manderlay, que tout le monde a oublié, et Le direktor, qui n’en est pas loin non plus), Lars Von Trier injecte sa propre dépression en...

[ANTICHRIST] Lars Von Trier. 2009.

A partir de ce film, tout a été définitivement chaos. PAR ROMAIN LE VERN Lars on Trier a réalisé Antichrist comme une thérapie, pour sortir d’une sale dépression. Plutôt que de rester...
ga('send', 'pageview');