Accueil Chaos memories

Chaos memories

[L’AVENTURE DE MADAME MUIR] Joseph L. Mankiewicz, 1947

L’aventure de Madame Muir, de Joseph L. Mankiewicz, est un superbe mélodrame, envoûtant et sensuel, où passe une poignante mélancolie de l’amour. Incarné par une sublime Gene Tierney et un impressionnant...

[Y A-T-IL UN FRANÇAIS DANS LA SALLE?] Jean-Pierre Mocky, 1982.

Mocky a beau être considéré comme un réservoir à anecdotes aujourd’hui, il n’en a pas moins réalisé quelques grands films comme cette adaptation de Frédéric Dard. PAR ROMAIN LE VERN «Ce qui lie...

[HARDWARE] Richard Stanley, 1990

Au fil des années, Hardware s’est constitué un petit public de cinéphiles qui le défendent bec et ongles. Petit à petit, il est arrivé à un stade où certains vont jusqu’à...

[MEURTRE DANS UN JARDIN ANGLAIS] Peter Greenaway, 1982

Au XVIIe siècle, une aristocrate, profitant de l'absence de son mari, engage un peintre pour immortaliser son domaine et, en dédommagement, lui offre la totale jouissance de son corps. Lorsque l'artiste...

[BARAKA] Ron Fricke, 1992

Animé par une puissance tellurique, ce documentaire de Ron Fricke ne dure qu’une heure trente, il pourrait durer une éternité tant il regorge de richesses, de couleurs, de visages, de beautés...

[LES PROIES] Don Siegel, 1971

Oubliez l'affreux remake de Sofia Coppola, (re)voyez l'original, merveille de noirceur avec Clint Eastwood en soldat nordiste menaçant et blessé, perdu dans un couvent de bêtes sacrées. Un film que Siegel...

[NAZARIN] Luis Buñuel, 1958

Quand Nazarin fut présenté au Festival de Cannes, en 1959, certains critiques reprochèrent à Luis Buñuel d'avoir basculé dans le camp catholique. Dans un entretien, il répondit : "Je suis athée,...

[LE ORME] Luigi Bazzoni, 1975

Quand il signa en 1965 le stupéfiant La donna del lago, Luigi Bazzoni frôlait de son aile le giallo, qui connaissait à peine ses premiers balbutiements. En 1971, il fera partie...

[CHUNGKING EXPRESS] Wong Kar-wai, 1995

Depuis qu'il fait du cinéma, Wong Kar-Wai aime distordre le temps, user de ralentis et d'accélérés, bouleverser les conventions. Mais il est tellement perfectionniste que cela lui a causé des torts....

[CRASH] David Cronenberg, 1996

En adaptant Ballard, Cronenberg sonde l'impossible renaissance du désir dans un univers froid. Entre romantisme trash et érotisme glacé, on adore. PAR ROMAIN LE VERN Depuis qu'il fait du cinéma, David Cronenberg affectionne...
ga('send', 'pageview');