Accueil Chaos memories

Chaos memories

[GEMINI] Shin’ya Tsukamoto, 1999

On n'aurait jamais imaginé qu'un jour, l’infernal gobelin de métal qui fit naître la bombe Tetsuo en 1989 réaliserait un film de commande, c'est pourtant ce qui s'est passé: film d’horreur...

[L’ARBRE DE GUERNICA] Fernando Arrabal, 1975

Spectacle sidérant, Viva la Muerte de Fernando Arrabal (1971) contemplait le franquisme par la prisme de l’enfance et par la lorgnette d’une tempête toute œdipienne. Une transfiguration de souvenirs auxquelq Fernando...

[LE FUTUR EST FEMME] Marco Ferreri, 1984

Pas sûr que Ferreri ait survécu à l’image de provocateur aux mains grasses que lui ont collé des titres fameux comme La grande bouffe ou son diptyque Depardien (Rêve de Singe...

[DEAD AGAIN] Kenneth Branagh, 1991

A Los Angeles, un ancien flic tombe amoureux d’une femme qui a perdu la mémoire. Il s’avère que dans une vie antérieure, elle a été victime d’un crime violent. A l’aide...

[JE VAIS CRAQUER] François Leterrier, 1980

On connaît moults films sur les lendemains de 68 qui déchantent, les illusions qui se cassent la figure, le contre-système avalé par le système... On en connaît en revanche très peu...

[FREEWAY] Matthew Bright, 1996

Dans le cinéma US des 90’s, l’american nightmare ne passait plus par le cinéma de genre, essoré et timoré, mais par d’autres chemins de traverse: la fascination pour l’ultra-violence et la...

[I START COUNTING] David Greene, 1970

Ceci n’est pas un proto-slasher, ni totalement un thriller, ni de l’érotico-gothic, ni vraiment un giallo sauce rosbif. Ceci est juste, mais c'est déjà beaucoup, l'incroyable exemple d’un cinéma britannique post-Hammer...

[À BOUT DE COURSE] Sidney Lumet, 1988

La fuite perpétuelle d'un couple recherché par le FBI et de leur fils qui voudrait y mettre fin pour vivre sa vie. Un film déchirant de Sidney Lumet. Pour avoir plastiqué une...

[COMME UN CHIEN ENRAGE] James Foley, 1986

Deuxième film de James Foley sous la double influence de Nicholas Ray et Elia Kazan (le scénario est écrit par son fils), Comme un chien enragé reste un impressionnant polar diurne...

[THE PILLOW BOOK] Peter Greenaway, 1996

Peter Greenaway a toujours considéré que le cinéma, pareil à la peinture, s'est construit sur trois générations. Eisenstein l'a créé. Orson Welles l'a consolidé. Godard l'a poussé dans ses retranchements (et...
ga('send', 'pageview');