Chaos interdit

[DERNIER ÉTÉ] Frank Perry, 1969

«Les brèves journées sauvages»: autant dire qu’on préfère carrément la traduction du titre italien à l’original, plus passe partout. Mais ne vous y fiez pas, Last Summer est une bizarrerie ricaine...

[NIGHT OF THE DEMONS] Kevin S. Tenney, 1988

Halloween est une fête ancestrale, ancrée dans les racines obscures de l’âme humaine, à cette période on est en plein dans l’ère des réflexions métaphysiques, des expériences de deuil et de...

[VAMPIRES] John Carpenter, 1998

Rien d’anodin chez Big John, persuadé que les vampires n’étaient que des représentations du mal humain. Et qui, dans ce double hommage à Bram Stoker et Sam Peckinpah, faisait génialement mordre...

[SNAPSHOT] Simon Wincer, 1979

À voir la médiocre note assénée à Snapshot sur IMDB (un thermomètre cinéphile pas infaillible mais toujours intéressant), on se dit qu’il y a un sacré malentendu quant à la nature...

[IDIOCRACY] Mike Judge, 2006

On a beau se dire que Idiocracy date d’il y a plus de 10 ans, on y revient toujours soutenant que telle ou telle chose (les comptes Twitter d’Afida T. et...

[MONDO CANE] Paolo Cavara, Gualtiero Jacopetti et Franco Prosperi. 1962.

Instigateur de la féroce vague des «mondo», Mondo Cane est à l’origine de Cannibal Holocaust pour avoir initié le procédé qui consiste à montrer des images chocs dans un style vériste...

[DERRIÈRE LA PORTE VERTE / BEHIND THE GREEN DOOR] Mitchell bros. 1971.

Réalisé en 1971, Derrière la porte verte (Behind the green door), des frères Mitchell, donne l’occasion de découvrir l’incroyable Marilyn Chambers. Avec Linda Lovelace (Gorge profonde) et Georgina Spelvin (The Devil...

[LIQUID SKY] Slava Tsukerman. 1982.

Dans le New York des boites de nuit new-wave, une reine de l’underground se cherche une raison de vivre entre son sosie masculin, sa petite amie lesbienne, ses copains junkies, ses...

[LITAN] Jean-Pierre Mocky, 1982.

Rarissime (certains ne l’avaient jusque là qu’en VHS dans une qualité déplorable), Litan est une tentative fascinante de cinéma fantastique français dans lequel la dramaturgie a moins d’importance que l’atmosphère. Brian...

[SWEET MOVIE] Dušan Makavejev. 1974.

Coproduction yougoslave, française et allemande réalisée en 1974, Sweet movie, de Dušan Makavejev, prend les atours d’une fable surréaliste qui ne ressemble à rien de connu. Lors d’une élection Miss Monde 1984,...
ga('send', 'pageview');