Accueil Chaos interdit

Chaos interdit

[NEON NIGHTS] Cecil Howard, 1981

Ce n’est tant le scénario de Neon Nights qui stimule, mais sa manière de mettre en scène le sexe et ce qu’il y a autour. PAR JEREMIE MARCHETTI Vite vite, c’est l’aube des...

[IDIOCRACY] Mike Judge, 2006

On a beau se dire que Idiocracy date d’il y a plus de 10 ans, on y revient toujours soutenant que telle ou telle chose (les comptes Twitter d’Afida T. et...

[THE REINCARNATION OF SEX] Luiz Castellini, 1982

Vous avez rêvé d'un film de maison hantée avec des fantômes du cul? Réjouissez-vous, Luiz Castellini a pensé à vous. PAR JEREMIE MARCHETTI Si on résume le cinéma bis brésilien à Jose Mojica Marins,...

[JACK BE NIMBLE] Garth Maxwell, 1993

Jane Campion, Peter Jackson, Lee Tamahori, Vincent Ward, Geoff Murphy... la Nouvelle-Zélande a vu défiler bien des talents durant les années 80/90 avec rattrapage sur coussinets à Hollywood. Ou alors, hélas,...

[A GUN FOR JENNIFER] Todd Morris, 1997

Rien de tel que du bon girl power pour secouer les consciences des mâles endormis. Vigilante underground (quelque part entre «rape and revenge» et «death wish»), A Gun for Jennifer se...

[HIDDEN] Jack Sholder, 1987

En 1987, le cinéma de genre sentait un souffle chaud sur sa nuque, un vent de folie et de nouveautés qui ne mènera hélas sur…rien. Au milieu de Hellraiser, Histoire de...

[THE SEX GARAGE] Fred Halsted, 1972

Avec un scénario qu’on pourrait croire résumé par son titre, The Sex Garage parvient contre toute attente à dérouter en seulement quelques plans. Pas étonnant que Gaspar Noé adore. Une jeune hippie...

[REFLECTIONS OF EVIL] Damon Packard, 2002

Après avoir vécu plusieurs années de petits boulots humiliants en habitant une tente, puis sa voiture, de manière à financer ses courts underground, Damon Packard mérite sans aucun doute le titre...

[THE BOXER’S OMEN] Chih-Hung Kuei, 1983

Peine perdue de donner du sens à cette succession d’images. On comprend au bout de dix minutes que The Boxer’s Omen a été conçu comme une succession ininterrompue de climax et...

[LE MIEL DU DIABLE] Lucio Fulci, 1986

Alerte, nous voilà dans la zone grise fulcienne! PAR JEREMIE MARCHETTI Après avoir gravi les échelons du hardgore avec sa tétralogie zombiesque à la fin des années 70, Lucio Fulci a pris le...
ga('send', 'pageview');