Accueil Chaos interdit

Chaos interdit

[DAUGHTER OF DARKNESS] Yvan Lai, 1993

Après avoir été violée par son père, une ado décide de se venger contre sa famille abusive qui a gardé le silence sur cet acte et ainsi sauver la relation avec...

[VORTEX] Beth & Scott B., 1982

Après Black Box (1978) et The Offenders (1979), Vortex, tourné en 16mm, marque la troisième collaboration entre Lydia Lunch et les B's (Scott et Beth B.). Trop de chaos everywhere. PAR PAIMON...

[PAPRIKA] Tinto Brass. 1991

Le paprika est une épice en poudre provenant du fruit séché et écrasé d’un piment doux. Voilà un film qui porte donc bien son nom : témoignage sur une époque révolue,...

[STRANGE BEHAVIOR] Michael Laughlin, 1981

Malgré la horde de psychopathes ayant déferlé sur la ozploitation (dont un Night of Fear de Terry Bourke qui annonçait les dérives crapoteuses de Massacre à la tronçonneuse), la vague du slasher...

[GIORGINO] Laurent Boutonnat, 1994

D'une durée exorbitante (2h58 please), le fascinant Giorgino, défoncé à sa sortie par la presse, mérite d'être reconsidéré. PAR JEREMIE MARCHETTI On vous le dit et on vous le répète: les films maudits,...

[DU SANG POUR DRACULA] Paul Morrissey, 1974

Paul Morrissey revisita coup sur coup les mythes de Frankenstein et de Dracula avec Udo Kier. Du chaos nawak comme on aime. PAR JEREMIE MARCHETTI De la Factory aux Carpathes, de Marilyn Monroe...

[LA ROSE DE FER] Jean Rollin, 1973

La rose de fer s’élève comme un bloc, une œuvre libre. Ce qui en fait aussi le film le plus mésestimé de l'inimitable Jean Rollin. PAR JEREMIE MARCHETTI Pendant bien trop longtemps, Jean...

[LA PUNITION] Pierre-Alain Jolivet, 1973

Ne vous fiez pas aux apparences, La Punition va bien au-delà de la simple curiosité déviante. PAR JEREMIE MARCHETTI Libération sexuelle ou pas, le SM n’a sans doute jamais été aussi à la...

[I WANT YOU] Michael Winterbottom, 1998

Parcouru par la chanson d'Elvis Costello, un labyrinthe des passions orchestré par Michael Winterbottom qui, on le sait, filme vite et, sur ce coup, filme bien. Bienvenue dans le pays de la...

[MANDALA] Akio Jissoji, 1971

Quelque part entre cinéma pinku et cinéma expérimental, Mandala produit de fulgurants moments de cinéma, à la fois crus et esthétisants, promettant avec sa musique d’orgue sortie d’une cathédrale gothique de...
ga('send', 'pageview');