Après plus de trois décennies à arpenter la Croisette, le cinéaste s’est vu offrir à 62 ans la présidence du jury de ce Cannes 2020.

“Tout au long de ma vie, les événements heureux me sont arrivés de façon inopinée sans que je m’y attende. Quand on m’a appelé pour devenir Président du Jury de Cannes en 2020, je n’en suis pas revenu, j’étais à la fois heureux, surpris et fier. […] Je suis honoré d’être la première personne de la diaspora africaine (Etats-Unis) à être nommé président du jury de Cannes, et d’un grand festival de cinéma en général.”

Voilà les deux statements importants de celui qui aura bien connu la Quinzaine, la sélection officielle et Un Certain Regard, et que le BLACKkKLANSMAN : j’ai infiltré le Ku Klux Klan (Grand Prix du Jury en 2018) avait remis sur les radars cinéphiliques après 22 années à distance de la compétition. Il y avait été très bien reçu, par un public bien plus réactif qu’à l’accoutumée, oscillant entre l’éclat de rire débraillé et le concert d’applause militants réservé aux moments nettement moins portés sur la gaudriole. Nous étions pour notre part partagés : certes le Spike est encore et toujours un formidable raconteur d’histoire, mais pour ce qui est de la “subtilité du message à charge délivré”, c’était clairement pas la bonne séance.

En ce qui concerne l’animation et le dégingandage, on est en tout cas ravis de savoir que le jury sera tenu par un franc-tireur, celui-là même qui dit avoir fait graver le nom de Wim Wenders sur sa batte de base-ball, n’ayant pas digéré que l’Allemand lui préfère ce jeune inconnu de 26 ans (Steven Soderbergh) pour la Palme en 1989, alors que son Do the Right Thing avait le vent de la hype avec lui. L’homme s’est depuis imposé comme une valeur sûre du cinéma new-yorkais, n’hésitant pas à trasher les imposantes figures de Tarantino, Eastwood et plus récemment le Green Book de l’aîné Farrelly : en attendant la composition du jury annoncée à la mi-avril, on ne devrait pas s’ennuyer chers lecteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici