[CANNES 2020] Prends, c’est de l’ACID!

0
363

Pas de Croisette cette année, mais une même mission pour l’ACID: faire vivre des “petits” films en les accompagnant toute la saison dans les salles de France et de Navarre. Retour sur ces 9 films qui auront plus que jamais besoin du label cannois en haut de l’affiche!

5 fictions et 4 documentaires de création ont été retenus, avec un total de 5 films sur 9 réalisés par des femmes: une mise en avant qui est décidément l’un des fers de lance de cette édition fantôme de Cannes 2020.

Première et heureuse nouvelle: Ilan Klipper is back! Avec un court objet d’une heure quinze autour de la folie: on imagine un film foutraque qui nous permettra de basculer “de l’autre côté du miroir” comme l’indique cet évasif synopsis… Rappelons qu’Ilan Klipper a réalisé le délicieux Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête (ACID 2017) et l’incroyable Commissariat en 2010, avec la collaboration de Virgil Vernier. Le Chaos lui accorde son entière confiance.

Autre film français en lice: celui de Marie Dumora (Loin de vous j’ai grandi) – une réalisatrice qui avait elle aussi présenté Belinda à l’ACID 2017 – qui conte les aventures de Nicolas, ado solitaire de 13 ans, lecteur de James Joyce et Jack London, qui retrouve son ami Saef pour “écouter leur musique, parler filles et mobylettes”. On prend!

Mobylettes également dans Les Affluents de Jessé Miceli, qui ressemble à un teen-movie cambodgien sous influence des premiers Jarmusch, où l’on vend des vêtements dans un tuk tuk et où l’on se balade dans des plaines désertiques sur un deux-roues.

Les graines que l’on sème de Nathan Nicholovitch est un documentaire aux accents fictionnels (si tant est que cette phrase ait un sens) avec les élèves de l’option cinéma du lycée Romain Rolland d’Ivry-sur-Seine), alors en plein blocus : des ados ont été mis en garde à vue pour avoir taggué “Macron démission” sur un panneau d’affichage… Un réal déjà passé par l’ACID en 2015 avec Avant l’aurore.

Présenté aussi dans la Sélection Officielle, Si le vent tombe de Nora Martirosyan voit Grégoire Colin venir expertiser l’aéroport d’une petite république auto-proclamée du Caucase afin de donner le feu vert à sa réouverture. Au contact d’un garçon qui vend des machins dans le coin, il tombe sous le charme de cette région isolée. Un Grégoire Colin qu’on retrouvera également dans le Passion simple de Danielle Arbid: juste retour des choses pour l’acteur fétiche de Claire Denis, de Catherine Breillat et d’Arielle Dombasle (vous comprenez pourquoi on l’aime beaucoup).

Walden de Bojena Horackova est une “chronique de la jeunesse lituanienne d’avant la chute du bloc communiste” où une lituanienne revient sur ses terres après 30 années d’exil parisien, à la recherche d’un amour de jeunesse (la seule photo disponible du film est jolie comme tout).

Il Mio Corpo de Michele Pennetta organise la rencontre entre Oscar, un petit Sicilien, et Stanley, un petit Nigérian, tous deux rétifs à l’ordre établi (ça se passe sous le soleil ardent de Sicile). The Last Hillbilly de Diane Sara Bouzgarrou et Thomas Jenkoe montre la vie d’une famille résidant au coeur des Appalaches, qui constate avec amertume que les mines sont en train de fermer et que le monde qu’ils connaissent est en voie d’extinction. Un veine sociale qui sera aussi abordée dans La Última Primavera (Last Days of Spring) de Isabel Lamberti, dans lequel les habitants d’un bidonville proche de Madrid sont chassés des maisons qu’ils ont construites de leurs propres mains après la vente des territoires en question.

Et voici pour le programme complet : 

Les Affluents (Coalesce) – Jessé Miceli

Funambules (Tightrope Walkers) – Ilan Klipper

Les Graines que l’on sème (The Seeds We Sow) – Nathan Nicholovitch

Il Mio Corpo – Michele Pennetta

The Last Hillbilly – Diane Sara Bouzgarrou & Thomas Jenkoe

Loin de vous j’ai grandi (Far From You I Grew) – Marie Dumora

Si le vent tombe (Should the Wind Fall) – Nora Martirosyan

La Última Primavera (Last Days of Spring) – Isabel Lamberti

Walden – Bojena Horackova

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici