Surprises Ă  tous les Ă©tages en ce qui concerne Un certain regard, qui avait dĂ©passĂ© nos espĂ©rances l’an passĂ© (Girl, Border, Bi Gan et Ulrich Köhler y avaient notamment fait sensation).

PAR GAUTIER ROOS

Bruno Dumont semblait promis Ă  la Quinzaine, oĂč il avait prĂ©sentĂ© son Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc en 2017. On espĂšre que son Jeanne restera lui plus d’une semaine Ă  l’affiche (c’est cette fois Christophe qui s’occupe de musique: autant dire le film se place dĂ©jĂ  dans nos plus grosses attentes de l’annĂ©e).

Christophe HonorĂ©, lui, nous a totalement pris de court avec son Chambre 212 (qu’on connaissait sous le titre Musique de Chambre), projet tout juste bouclĂ© qui rĂ©unira Vincent Lacoste, Chiara Mastroianni, Camille Cottin et Benjamin Biolay, et dont le pitch voyeuriste rappelle FenĂȘtre sur Cour. Autre film français distribuĂ© par Memento: Les Hirondelles de Kaboul, de Zabou Breitman et ElĂ©a GobĂ© MĂ©vellec, et d’aprĂšs Yasmina Khadra. Un film d’animation trĂšs attendu qui nous ramĂšne Ă  l’étĂ© 1998, oĂč tente de s’épanouir une romance dans une ville en proie aux Talibans.

Grosse curiositĂ© de notre part pour La Femme de mon frĂšre de Monia Chokri (encore du Memento), premier long rĂ©alisĂ© par celle qu’on connait en tant qu’actrice chez Xavier Dolan. L’histoire de Sofia et de son frĂšre Karim, dont la relation fusionnelle est Ă©branlĂ©e le jour oĂč ce dernier tombe amoureux de la gynĂ©cologue de sa sƓur (le casting est d’ailleurs portĂ© par la Dolan Academy, Ă  savoir Anne-Elisabeth BossĂ©, Anne Dorval, Niels Schneider).

AnnoncĂ© en compĂ©tition, le prodige Kantemir Balagov devra Ă  nouveau se “contenter” d’Un certain regard, aprĂšs la bombe Tesnota il y a deux ans. Son Beanpole (aka Dylda) raconte le retour au bercail d’Iya et Masha aprĂšs le siĂšge de Leningrad, deux femmes soldats dĂ©terminĂ©es Ă  reconstruire leur vie sur les ruines de l’aprĂšs-guerre. A coup sĂ»r l’un des moments forts de la saison Debussy (Nadine Labaki, si tu nous entends
).

PassĂ© par la Quinzaine et la Semaine, Oliver Laxe (Viendra le feu) nous revient avec l’histoire d’un dĂ©tenu emprisonnĂ© pour avoir provoquĂ© un incendie. A sa sortie de prison, il regagne son village de Galicie reculĂ© dans les montagnes oĂč il vit pĂ©pĂšre avec sa mĂšre, jusqu’au jour oĂč un feu se met Ă  embraser la rĂ©gion…

CĂŽtĂ© premiers films amĂ©ricains, Danielle Lessovitz (Port Authority) et Annie Silverstein (Bull). Le premier est produit par la boĂźte de Martin Scorsese et s’annonce comme un petit objet chaos new-yorkais mĂ©langeant milieu queer, voguing, et romance trans. Le second est l’Ɠuvre d’une laurĂ©ate de la CinĂ©fondation est augure d’un teen-movie survoltĂ© oĂč une ado turbulente se lie d’amitiĂ© avec son voisin torero dans une zone abandonnĂ©e du Texas.

Dans le sillage de Thunder Road, encore un court dĂ©clinĂ© en long: The Climb de Michael Covino Ă©voque une virĂ©e Ă  vĂ©lo entre copains organisĂ©e pour changer les idĂ©es d’un brave type qui vient de se faire lourder. Le mĂ©lodrame sera Ă©galement Ă  l’honneur avec Invisible Life du BrĂ©silien Karim AĂŻnouz, qui a dĂ©jĂ  connu les honneurs de la sĂ©lection en 2002. Un conte fĂ©ministe oĂč l’on suit l’émancipation de deux sƓurs entre les annĂ©es 40 et les annĂ©es 70, avec pour rĂ©fĂ©rences revendiquĂ©es Mirage de la vie et Mamma Roma (voilĂ  qui fait envie).

La fresque historique ne sera pas en reste: Papicha de Mounia Meddour Ă©voque la rĂ©sistance d’adolescentes algĂ©riennes devant le tournant conservateur imposĂ© par la guerre civile des 90’s, quand le trĂšs chaos Albert Serra (LibertĂ©) plonge Ă  la veille de la RĂ©volution Française dans les mƓurs d’un groupe de libertines ayant fui le gouvernement de Louis XVI pour dispenser leurs enseignements immoraux en Allemagne. Enfin n’oublions pas le TaĂŻwanais Midi Z (Nina Wu / Zhuo rien mi mi), dont le projet s’inspire directement de l’affaire Weinstein et du dĂ©ferlement Me Too: les premiĂšres images ressemblent Ă  un Neon Demon transposĂ© dans l’industrie du film, Ă  notre plus grande joie.

Une vue d’ensemble qui nous permet de lĂ©gitimement espĂ©rer un cru aussi bon (et dĂ©viant) qu’en 2018.

Un certain regard
Invisible life – Karim Aïnouz
Beanpole – Kantemir Balagov
Les Hirondelles de Kaboul – Zabou Breitman et ElĂ©a GobĂ© MĂ©vellec
La Femme de mon frùre – Monia Chokri
The Climb – Michael Covino
Jeanne – Bruno Dumont
Viendra le feu – Oliver Laxe
Chambre 212 – Christophe HonorĂ©
Port Authority – Danielle Lessovitz
Papicha – Mounia Meddour
Adam – Maryam Touzani
Zhuo Ren Mi Mi – Midi Z
LibertĂ© – Albert Serra
Bull – Annie Silverstein
Summer of Changsha – Zu Feng
Evge – Nariman Aliev

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici