Surprises à tous les étages en ce qui concerne Un certain regard, qui avait dépassé nos espérances l’an passé (Girl, Border, Bi Gan et Ulrich Köhler y avaient notamment fait sensation).

PAR GAUTIER ROOS

Bruno Dumont semblait promis Ă  la Quinzaine, oĂą il avait prĂ©sentĂ© son Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc en 2017. On espère que son Jeanne restera lui plus d’une semaine Ă  l’affiche (c’est cette fois Christophe qui s’occupe de musique: autant dire le film se place dĂ©jĂ  dans nos plus grosses attentes de l’annĂ©e).

Christophe Honoré, lui, nous a totalement pris de court avec son Chambre 212 (qu’on connaissait sous le titre Musique de Chambre), projet tout juste bouclé qui réunira Vincent Lacoste, Chiara Mastroianni, Camille Cottin et Benjamin Biolay, et dont le pitch voyeuriste rappelle Fenêtre sur Cour. Autre film français distribué par Memento: Les Hirondelles de Kaboul, de Zabou Breitman et Eléa Gobé Mévellec, et d’après Yasmina Khadra. Un film d’animation très attendu qui nous ramène à l’été 1998, où tente de s’épanouir une romance dans une ville en proie aux Talibans.

Grosse curiositĂ© de notre part pour La Femme de mon frère de Monia Chokri (encore du Memento), premier long rĂ©alisĂ© par celle qu’on connait en tant qu’actrice chez Xavier Dolan. L’histoire de Sofia et de son frère Karim, dont la relation fusionnelle est Ă©branlĂ©e le jour oĂą ce dernier tombe amoureux de la gynĂ©cologue de sa sĹ“ur (le casting est d’ailleurs portĂ© par la Dolan Academy, Ă  savoir Anne-Elisabeth BossĂ©, Anne Dorval, Niels Schneider).

AnnoncĂ© en compĂ©tition, le prodige Kantemir Balagov devra Ă  nouveau se “contenter” d’Un certain regard, après la bombe Tesnota il y a deux ans. Son Beanpole (aka Dylda) raconte le retour au bercail d’Iya et Masha après le siège de Leningrad, deux femmes soldats dĂ©terminĂ©es Ă  reconstruire leur vie sur les ruines de l’après-guerre. A coup sĂ»r l’un des moments forts de la saison Debussy (Nadine Labaki, si tu nous entends…).

PassĂ© par la Quinzaine et la Semaine, Oliver Laxe (Viendra le feu) nous revient avec l’histoire d’un dĂ©tenu emprisonnĂ© pour avoir provoquĂ© un incendie. A sa sortie de prison, il regagne son village de Galicie reculĂ© dans les montagnes oĂą il vit pĂ©père avec sa mère, jusqu’au jour oĂą un feu se met Ă  embraser la rĂ©gion…

Côté premiers films américains, Danielle Lessovitz (Port Authority) et Annie Silverstein (Bull). Le premier est produit par la boîte de Martin Scorsese et s’annonce comme un petit objet chaos new-yorkais mélangeant milieu queer, voguing, et romance trans. Le second est l’œuvre d’une lauréate de la Cinéfondation est augure d’un teen-movie survolté où une ado turbulente se lie d’amitié avec son voisin torero dans une zone abandonnée du Texas.

Dans le sillage de Thunder Road, encore un court décliné en long: The Climb de Michael Covino évoque une virée à vélo entre copains organisée pour changer les idées d’un brave type qui vient de se faire lourder. Le mélodrame sera également à l’honneur avec Invisible Life du Brésilien Karim Aïnouz, qui a déjà connu les honneurs de la sélection en 2002. Un conte féministe où l’on suit l’émancipation de deux sœurs entre les années 40 et les années 70, avec pour références revendiquées Mirage de la vie et Mamma Roma (voilà qui fait envie).

La fresque historique ne sera pas en reste: Papicha de Mounia Meddour Ă©voque la rĂ©sistance d’adolescentes algĂ©riennes devant le tournant conservateur imposĂ© par la guerre civile des 90’s, quand le très chaos Albert Serra (LibertĂ©) plonge Ă  la veille de la RĂ©volution Française dans les mĹ“urs d’un groupe de libertines ayant fui le gouvernement de Louis XVI pour dispenser leurs enseignements immoraux en Allemagne. Enfin n’oublions pas le TaĂŻwanais Midi Z (Nina Wu / Zhuo rien mi mi), dont le projet s’inspire directement de l’affaire Weinstein et du dĂ©ferlement Me Too: les premières images ressemblent Ă  un Neon Demon transposĂ© dans l’industrie du film, Ă  notre plus grande joie.

Une vue d’ensemble qui nous permet de légitimement espérer un cru aussi bon (et déviant) qu’en 2018.

Un certain regard
Invisible life – Karim Aïnouz
Beanpole – Kantemir Balagov
Les Hirondelles de Kaboul – Zabou Breitman et Eléa Gobé Mévellec
La Femme de mon frère – Monia Chokri
The Climb – Michael Covino
Jeanne – Bruno Dumont
Viendra le feu – Oliver Laxe
Chambre 212 – Christophe Honoré
Port Authority – Danielle Lessovitz
Papicha – Mounia Meddour
Adam – Maryam Touzani
Zhuo Ren Mi Mi – Midi Z
Liberté – Albert Serra
Bull – Annie Silverstein
Summer of Changsha – Zu Feng
Evge – Nariman Aliev

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here