Le grand absent de la liste de Titi FrĂ©maux, c’est lui.

PAR GAUTIER ROOS

Personne ne peut dire Ă  l’heure actuelle si Once Upon a Time in Hollywood de Quentin Tarantino sera prĂŞt Ă  temps pour le 72e festival de Cannes, la post-prod du film nĂ©cessitant encore pas mal de boulot. Le dĂ©lĂ©guĂ© gĂ©nĂ©ral se dit scotchĂ© par les images qui lui ont Ă©tĂ© montrĂ©es, mais reste quand mĂŞme très (très) prudent quant Ă  la finalitĂ© du produit (on parle d’un crĂ©neau vacant Ă  la toute fin du festival pour laisser Ă  Quentin une mince Ă©ventualitĂ©).

Chez nous on continue d’y croire bon an, mal an, en se disant que The House that Jack Built avait patiemment attendu avant de rejoindre la SĂ©lection officielle l’an dernier.

Comme vous savez dĂ©jĂ  tout sur ce film hommage au Nouvel Hollywood, on vous recommande cette petite liste de films sortis en 1970, moment charnière de l’histoire des formes, et dont ce biopic situĂ© en 1969 devrait allègrement puiser. Here it is :

– Deep End de Jerzy Skolimowski

– Love Story d’Arthur Hiller

– L’oiseau au plumage de cristal de Dario Argento

– La Dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil d’Anatole Litvak

– Le Genou de Claire d’Eric Rohmer

– Le Boucher de Claude Chabrol

– La Lettre du Kremlin (The Kremlin Letter) de John Huston

– La Vie privĂ©e de Sherlock Holmes de Billy Wilder

– Cinq pièces faciles (Five Easy Pieces) de Bob Rafelson

– Hollywood Vixens de Russ Meyer

– M*A*S*H de Robert Altman

– On n’achète pas le silence (The Liberation of L.B. Jones) de William Wyler

– Vas-y, fonce (Drive, He Said) de Jack Nicholson

– Zabriskie Point de Michelangelo Antonioni

PrĂ©sentĂ©e au Festival Lumière en 2016 par QT en personne, cette liste 100% homologuĂ©e par nos soins vous servira de sages rĂ©visions pour ces ultimes semaines d’attente. Quentin Tarantino conseille Ă©galement le livre Pictures at a Revolution de Mark Harris, portĂ© lui sur le dĂ©tonateur que fĂ»t 1967, et qui vous permettra de sortir un peu le nez de votre Peter Biskind.

On brûle un cierge en espérant la grande nouvelle, Quentin.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here