Qui sera sélectionné au Festival de Cannes cette année (14-25 mai)? Voici nos prévisions, en attendant la conférence de presse du 18 avril.

PAR GAUTIER ROOS & LA REDACTION

Ce 72e Festival de Cannes risque fort, sur le papier, d’ĂȘtre un cru transitoire. Si quelques grands noms sont quand mĂȘme lĂ , le festival devrait surtout laisser la place Ă  la jeune pousse qui jouera suivant les cas dans les rangs Ă  dĂ©couvrir ou Ă  confirmer. Ce devrait donc ĂȘtre la belle annĂ©e de l’audace, ce qui n’est pas mal non plus. En attendant l’annonce officielle de la sĂ©lection par Pierre Lescure et Thierry FrĂ©maux, on vous livre quelques rumeurs persistantes.

Commençons par rendre hommage Ă  Thomas Gastaldi qui, sur son site Wask, effectue un travail de titan pour trouver les 100 films qui, peut-ĂȘtre, feront Cannes. Parmi les 11 recommandations chaos qu’il nous a formulĂ©s, on note Greener Grass (Jocelyn DeBoer & Dawn Luebbe); The Wind Blew On (Katrin Olafsdottir); Yves (BenoĂźt Forgeard); Poissonsexe (Olivier Babinet); Personalien (Albert Serra); Les misĂ©rables (Ladj Ly); Jessica (Ninja Thyberg); Le Daim (Quentin Dupieux – photo); Pelican Blood (Katrin Gebbe); Jeanne (Bruno Dumont) et C’est extra (Guillaume Nicloux).

Passons sur les deux annonces trĂšs excitantes, soit le film d’ouverture de l’officielle: The Dead don’t die, la comĂ©die zombie de Jim Jarmusch, Ă©galement en compĂ©tition (photo) et le film d’ouverture de la Quinzaine: Le Daim de Quentin Dupieux, avec notre OSS. Et poursuivons avec les bruits de couloir trĂšs bruyants.

PĂȘle-mĂȘle, Le Jeune Ahmed des Dardenne bros, Sorry We Missed You de Ken Loach, Once Upon a Time
 in Hollywood de Quentin Tarantino, A Hidden Life de Terrence Malick, Gloria Mundi de Robert GuĂ©diguian, Bacurau de Kleber Mendonça Filho & Juliano Dornelles, Douleur et gloire de Pedro Almodovar, About Endlessness de Roy Andersson, Matthias & Maxime de Xavier Dolan (photo), Parasite de Bong Joon Ho, Une fille facile de Rebecca Zlotowski, Tijuana Bible de Jean-Charles Hue, Nomadland de ChloĂ© Zhao, Jumbo de Zoe Wittock, Mignonnes de MaĂŻmouna DoucourĂ©, Against All Enemies de Benedict Andrews, Saturday Fiction de Lou Ye, Roubaix, une lumiĂšre de Arnaud Desplechin, Le TraĂźtre de Marco Bellocchio…

Sans oublier, les non moins pĂȘle-mĂȘlĂ©s Les MisĂ©rables de Ladj Ly (photo), Portrait de la jeune fille en feu de CĂ©line Sciamma, Terminal Sud de Rabah Ameur-ZaĂŻmeche, Sybil de Justine Triet, L’angle mort de Patrick-Mario Bernard & Pierre Trividic, Ema de Pablo Larrain, Le jour de gloire de Antoine de Bary, Technoboss de JoĂŁo Nicolau, Rocketman de Dexter Fletcher, Proxima de Alice Winocour, Undine de Christian Petzold, All Inclusive de Malgorzata Szumowska, Little Joe de Jessica Hausner, Beanpole de Kantemir Balagov, The Whistlers de Corneliu Porumboiu, Chanson douce de Lucie Borleteau, Frankie de Ira Sachs, Les hĂ©ros ne meurent jamais de Aude-LĂ©a Rapin, The Wild Goose Lake de Diao Yi’nan. Ou encore le dĂ©jĂ  trĂšs trĂšs buzzĂ© La prochaine fois, le feu (The Atlantides), de Mati Diop.

D’autres semblent plus incertains comme La vĂ©ritĂ© de Hirokazu Kore-eda, Midsommar de Ari Aster ou Ad Astra de James Gray, pour cause de “pas-finis-Ă -temps”. Qu’on se le dise, wait and see.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here