Le Chaos enquête avant l’annonce de la sélection de Cannes 2019 et se demande si le très buzzé Jumbo a ses chances sur la Croisette.

PAR GAUTIER ROOS

Jeanne, une jeune femme timide, travaille comme gardienne de nuit dans un parc d’attraction. Elle vit une relation fusionnelle avec sa mère, l’extravertie Margarette. Alors qu’aucun homme n’arrive à trouver sa place au sein du duo que tout oppose, Jeanne développe d’étranges sentiments amoureux envers Jumbo, l’attraction phare du parc.

“Que se passe-t-il lorsqu’une jeune femme tombe amoureuse d’un manège… et vice-versa ?” se demandait Mad Movies en octobre dernier, dans un article payant que votre aimable contributeur n’a pas eu la chance de consulter. Quoi qu’il en soit, le fait que Mad fasse partie des rares revues à évoquer ce premier long lui lègue tout de suite un statut de petite curiosité fantastique, non sans rappeler le buzzodrome Grave de 2016 à la Semaine de la critique.

Sur wask.fr, on en parle d’ailleurs comme d’une petite sensation festivalière à la Girl l’an passé. Ce que le casting laisse d’ailleurs augurer : l’étoile montante Noémie Merlant (Le Ciel attendra, Curiosa, le nouveau Céline Sciamma) dans le rôle principal, la reine de l’édition 2015 Emmanuelle Bercot (film d’ouverture, prix d’interprétation, tout ça), le caméléon flamand Sam Louwyck (le capitaine des Garçons Sauvages) et le bien trop rare Bastien Bouillon (Donzelli, Betbeder, Ropert…). L’affiche est déjà prête, et on y croit dur comme fer ici : reste à savoir quel logo viendra s’inviter en dessous du titre (Semaine de la critique, Quinzaine, Un certain regard ?).

Pourquoi ça sent bon : Une co-prod a trois têtes (Belgique, France, Luxembourg) : cette “Europe des trois” arrive toujours à bien placer ses billes dans l’ensemble des sélections cannoises.

Pourquoi ça pourrait coincer : Pas mal de candidats belges cette année (Fabrice du Welz, les Dardenne Bro’, Tim Mielants), mais aussi Filles de joie de Frédéric Fonteyne (avec Sara Forestier et Noémie Lvovsky) et Pompéi, de John Shank et Anna Falguères (avec Garance Marillier, Vincent Rottiers et Aliocha Schneider, le petit frère de Niels). Ça en fait du beau monde, pour seulement une poignée d’élus.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here