Le Chaos enquête avant l’annonce de la sélection de Cannes 2019 et se demande si le très adoré par ici Kleber Mendonça Filho a ses chances sur la Croisette.

PAR GAUTIER ROOS

Cela fait un petit moment qu’on vous parle du nouveau long métrage de Kleber Mendonça Filho (les merveilleux Bruits de Recife et Aquarius), réalisé avec son directeur artistique Juliano Dornelles. Ce survival teinté de SF devrait pas mal emprunter à Délivrance de John Boorman et Southern Comfort de Walter Hill: autant dire qu’il a tous les attributs du chaos, ce que les présences de Sonia Braga et Udo Kier au casting ne devraient pas infirmer… Le film devrait aussi lorgner du côté du western et du genre horrifique: on voit pas beaucoup de menus plus alléchants parmi les plats servis dans les mois à venir…

À la production, un autre duo aux gants de velours (Saïd Ben Saïd et Michel Merkt) que Cannes apprécie tout particulièrement. Comme Benedetta n’en sera pas et que Frankie est incertain, les deux compères vont-ils tout faire pour envoyer Bacurau (et non pas Bacarau, plus proche de la métaphore aquatique, comme on a pu le lire ici et là) au charbon? Le film devrait sortir en France le 28 août, le jour de l’ouverture de la Mostra de Venise, et une semaine avant le TIFF. Cannes reste donc en pôle position malgré tout…

Pourquoi ça sent bon : Le 11 février dernier, le blog d’Olivier Père indiquait que le duo finalisait la post-production du film. Ce qui nous donne légitimement le droit d’espérer.

Pourquoi ça pourrait coincer : On en parlait beaucoup il y a deux-trois mois, puis le film a peu à peu disparu des radars des pronostiqueurs, probablement pour des raisons de post-prod trop pondéreuse. Nous on y croit fort, mais on se doit de vous dire que c’est ici le coeur qui parle plus que la raison…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here