Le Chaos enquête avant l’annonce de la sélection de Cannes 2019 et se demande si le nouveau long métrage de Jean-Pierre & Luc Dardenne a ses chances sur la Croisette.

PAR GAUTIER ROOS

Le retour aux manettes des Dardenne Brothers, associé à un sujet chaud comme la braise (la radicalisation d’un pré-ado en Belgique suite à une interprétation extrémiste du Coran) : on voit mal comment le film pourrait passer à côté de la sélection, où la fratrie dégarnie à élu domicile depuis 20 ans.

Un synopsis Allociné qui n’a pas peur de tremper le chaos dans une sympathique mièvrerie (Un jeune fondamentaliste musulman belge envisage de tuer son professeur. Comment l’amour de la vie peut-il encore l’emporter sur son désir de donner la mort ?). C’est un peu plus alléchant que les dernières livraisons de nos doubles, donc quadruples, palmés. Pas de vedettes annoncées au casting, même si Olivier Gourmet pourrait passer piquer une tête.

Pourquoi ça sent bon : Pas de Haneke, de Mike Leigh ou de Jacques Audiard dans les parages : ça laisse donc un rond de serviette disponible pour ces indécrottables abonnés cannois.

Pourquoi ça pourrait coincer : Encore eux ? Quid de cette volonté d’accueillir des nouvelles tronches affichée l’an dernier ? Vous nous avez roulés, Monsieur Frémaux

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here