Brigitte Lahaie forever

Le 6 juin 2020, à minuit, Une dernière fois, premier long métrage d’Olympe de G. et premier film pornérotique de Brigitte Lahaie depuis 1995, sera diffusé sur Canal+.

Chaos sur terre. Les informations déprimantes se culbutent et nos héros d’hier s’agglutinent dans la rubrique nécrologique. Pourtant, dans ces profondes ténèbres, comme un faisceau de lumière scandant la croupe des nuages, la voilà qui revient pour un ultime tour de piste. Cet ange qui susurre à l’antenne de Sud Radio, c’est bien évidemment Brigitte Lahaie. A 64 balais et plus de 25 ans loin de l’industrie du X, la coquine rempile pour un nouveau coït face caméra. À tous les lubriques, joncs levés, excités par cette introduction: circulez il n’y a rien à voir. 
Sous l’objectif d’Olympe de G, le film, intitulé Une dernière fois, convoquera l’expérimental et le sensible. Ce sera un film de femmes, inclusif, décomplexé, anti-sexiste, anti-raciste, un film fier et éthique. Un programme chargé mais dont on sait qu’il sera tenu par la réalisatrice, spécialiste du porno féministe, qui signe ici son premier long métrage. 
L’histoire suivra celle de Salomé, 69 ans, une femme en pleine forme mais qui, refusant de vieillir décide de programmer sa disparition mais aussi sa dernière expérience sexuelle. A la lecture de la note d’intention et du synopsis on comprend vite que la branlette sera aussi visuelle qu’intellectuelle. Que la mélancolie propre au sexe (que le
 porno mainstream tient à l’écart pour faire jouir con) sera de la partie. On se réjouit de la ré-appropriation du corps et du désir toujours présent malgré le temps qui passe et pas seulement parce que la muse de Jean Rollin nous avait manqué. Elle a incarné tous les phantasmes sous tous les noms: Elisabeth, Fanny, Sandra, Eva, Martine ou encore Valérie. Désormais, accompagnons pour une dernière fois Salomé. Projection de Une dernière fois sur Canal+ le 6 juin à minuit.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici