Avec Zahia cĂ´tĂ© Quinzaine, il sera la caution foot de cette Ă©dition. C’est Ă©videmment rĂ©ducteur: on devrait plutĂ´t inscrire son nom aux cĂ´tĂ©s d’Iggy Pop et d’Alain Delon, trio de salles gosses punks missionnĂ©s pour retourner le tapis rouge.

PAR GAUTIER ROOS

Onze ans après Maradona par Kusturica, la lĂ©gende s’apprĂŞte Ă  rechausser les crampons pour accompagner le documentaire d’Asif Kapadia en haut des marches. Entre les deux films, la rock-star, plus ou moins rescapĂ©e de sa santĂ© dĂ©lĂ©tère (il avait frĂ´lĂ© la mort en mars 2007), est loin d’avoir gagnĂ© la quiĂ©tude.

Il a d’abord pris un bouillon avec l’Argentine au mondial 2010, oĂą Messi et ses ouailles avaient subi un 4-0 en quarts par des Allemands survitaminĂ©s. Depuis, el Pibe ne cesse de relĂ©guer Messi au rang de petite starlette sans caractère, sĂ»rement flippĂ© de voir l’enfant du Barça lui ravir sa place de meilleur joueur de l’histoire.

Pas de panique pour la concurrence cher Diego: la plaquette abdominale de Cristiano et son sourire all-bright ne rivaliseront jamais avec la punk-attitude de l’enfant terrible du Napoli (1984-1991), glorieux septennat autour duquel panote ce nouveau documentaire.

Aujourd’hui manager d’un obscur club mexicain de 2e division (Dorados de Sinaloa), Diego continue d’aligner les frasques, relĂ©guant en la matière notre Depardieu national Ă  une ligue subalterne.

Voyez plutĂ´t: son soutien enflammĂ© Ă  Nicolas Maduro (le seul Ă  mĂŞme de lutter contre les “yankees”), ou sa visite surprise Ă  Ali Bennaceur en 2015 (l’arbitre qui n’avait pas signalĂ© la “main de dieu” en 1986, et qui s’est vu offrir un maillot dĂ©dicacĂ© sur lequel est Ă©crit : “Pour Ali, mon Ă©ternel ami”). Sans parler de sa participation Ă  un match amical organisĂ© par Pablo Escobar en 1991…

On pourrait Ă©grener la liste de provocations pendant des heures, tant ce proche de la Camorra – puisqu’on vous dit qu’il partage bien des choses avec Delon – a pris en grippe la biensĂ©ance tout au long de sa carrière. On devrait en voir d’autres dans ce documentaire qui puise dans un footage de 500 heures encore jamais montrĂ©es: n’oubliez pas votre maillot bleu Ă©lectrique avant de boucler votre valise, chères groupies.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here