“À l’abordage”, un conte d’été signé Guillaume Brac

0
331

Dans un geste qui rappelle son beau Conte de juillet (2018), Guillaume Brac embarque des étudiants du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris dans la torpeur estivale, ici dans un camping de la Drôme. On y suit les déconvenues amoureuses des uns, les ouvertures au monde des autres, et on s’amourache de la petite harmonie de groupe que Brac réussit à créer entre des personnages provenant, car c’est bien là le propos, d’horizons et de classes différentes. Une petite merveille qui arrive à capter, tout comme le clairement sous-estimé Le ciel, les oiseaux et… ta mère! (1999), tout ce qui fait qu’on ne passe en fait jamais ses vacances ensemble : rencards amoureux, sessions sportives qui ne sont pas du goût de tout le monde, blessure de Machin qui ne pourra pas nous accompagner en boîte ce soir… Du karaoké du coin aux nuits dans des tentes “odeur de pisse”, certaines scènes sont à tomber par terre.

À l’abordage de Guillaume Brac, disponible sur Arte TV (cliquez sur ce lien pour le regarder).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici