30 ans après “Candyman”, Bernard Rose retrouve Tony Todd dans son nouveau film “Traveling Light”

0
256

Ça vient de tomber: Bernard Rose, le réalisateur et scénariste star des très adorés au Chaos, Paperhouse et Candyman (l’original) présente à Los Angeles, dans le cadre du Beyond Fest (un festival de cinéma de genre en Californie) son nouveau film, intitulé Traveling Light, avec Tony Todd (!!!!), Danny Huston, Stephen Dorff, Matthew Jacods, Olivia d’Abo (cousine de Maryam), Lena Gora et Duke Nicholson (petit-fils de Jack). Un film mettant en scène les heures les plus sombres de 2020 ainsi que la période de l’assassinat de George Floyd, dans une ambiance fin du monde proche du 4h44 d’Abel Ferrara. La bande annonce, crépusculaire au possible, laisse augurer un facétieux délire psychédélique. On y voit des gens “qui savent” et d’autres non. Et on entend la voix inquiétante d’un narrateur qui semble nous réciter l’épitaphe d’une civilisation. Bernard Rose aurait-il (re)mangé du lion? C’est tout ce que l’on souhaite (et vivement qu’on découvre son Traveling Light).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici